SCANDALE À GRD BASSAM: LES FRCI DÉSHABILLENT UN CADAVRE EN PLEINE LEVÉE DE CORPS

Piraterie mortuaire à Grd Bassam
Nous sommes le vendredi 12 juillet 2011. Il est un peu plus de 11h. La première levée de corps est celle d’un gendarme décédé des suites d’une courte maladie. Alors que les parents et amis du défunt s’inclinent, en pleurs, sur la dépouille mortelle, un soldat des Frci (forces pro-ouattara) surgit de nulle part, à la grande stupéfaction de tous, se dirige vers le cercueil du gendarme et déshabille le cadavre vêtu en tenue de gendarme. « Y a pas habit militaire pour nous et on gaspille habit militaire pour un cadavre », lancé l’élément des Frci dans un français approximatif. De manière désinvolte et violente, il déshabille la dépouille mortelle.
La famille éplorée et les autres personnes présentes, assistent ahuris, à ce spectacle macabre. Cet élément des Frci, avec cynisme et sans remord, a fait asseoir dans le cercueil le corps pour le dépouiller de tous les vêtements mortuaires. Après son forfait, il a rejoint son poste de vigile à l’entrée principale de la morgue. Silence de mort chez les parents venus prendre leur corps. Ils ont quitté la morgue sans broncher.
Source: Notre voie/la Côte d’Ivoire la vraie
Par thruthway
Publicités