YOPOUGON AZITO DES CORPS D’HOMMES BLANCS APPARAISSENT RÉGULIÈREMENT

https://i1.wp.com/abidjandirect.net/album/1310988436.gif?resize=300%2C196
Le village d’Azito dans la commune de Yopougon enregistre régulièrement l’apparition de corps d’hommes qui seraient des blancs. Informer de ce fait notre équipe s’est rendu sur les lieux pour avoir de plus amples informations et vérifier la véracité des faits.
Azito très célèbre à cause de sa centrale thermique qui produit une grosse partie de l’énergie électrique de la Côte d’Ivoire est un village Ebrié situé en bordure de lagune dans la commune de Yopougon. En dehors de la centrale thermique et des habitations des villageois, Azito compte en son sein plusieurs fermes et porcheries qui ont été presque toutes pillées pendant les évènements malheureux qu’a connus cette commune taxée de pro-Gbagbo. Mais depuis un certains moment un fait curieux trouble la quiétude des habitants de ce paisible village lagunaire.


En effet, depuis le mois d’avril, des corps d’hommes blancs souvent en treillis sont ‘’vomis’’ par la lagune sur le rivage. Interrogé, un villageois nous explique qu’il s’agirait de légionnaires français qui ont été tués par les résistants de Yopougon durant la bataille pour le contrôle de cette commune dite pro-Gbagbo. Plusieurs tombes de fortune en bordure de lagune nous ont été présentées par notre guide. Il nous a aussi montré les tombes les plus récentes.

L’on se rappelle que la commune de Yopougon a mené une farouche résistance contre la coalition Licorne –ONU-ci- FRCI après les évènements du 11 avril. Cette commune qui était tenu par les résistants a donné beaucoup de fil à retordre à toutes ses forces d’occupations. Tout d’abord les FRCI sous les ordres de Cherif Ousmane et de koné zakaria n’ont pu venir à bout de la détermination de ces jeunes. L’ONUCI a donc été sollicité pour venir en renfort. Mais après plusieurs tentatives infructueuses d’annexion s’est à la Licorne qu’est revenu d’accomplir la sale besogne. Malgré tous les chars et autres équipements, les soldats français ont perdu beaucoup des leurs dans cette commune. Finalement c’est des hélicoptères qui ont bombardés les positions tenu par les résistants faisant d’énormes pertes civiles et s’est après négociations ayant le souci majeur de protéger les civils qu’ils ont acceptés de déposés les armes pour que la coalition prenne pied dans les rues et quartiers de la belle commune de Yopougon, ‘’la farouche’’.

Notre guide nous a expliqué que des corps ont été exposé au bord de la lagune pendant les combats pour montrer l’implication des français dans cette crise et aussi galvaniser les jeunes pour qu’ils sachent que les français aussi sont des mortels. Il convient donc de se poser des questions sur les corps qu’auraient retrouvés le ministère de la justice et présentés comme ceux des 4 personnes du Novotel.

Vana Kacou

source : abidjandirect.net

/ La Côte d’Ivoire la vraie

Par thruthway 
Publicités