Côte d’Ivoire : LE CRI DE DOULEUR DE L’ IVOIRE

Chers lecteurs et chères lectrice d’infos plus, nous voudrions avant tout vous dire merci pour l’intérêt que vous portez à nos articles.
Ce que vous allez lire, ce sont les paroles d’un jeune ivoirien que nous avons intitulé : cri de douleur de l’ivoire
Bonne lecture !
Fiers ivoiriens et fières ivoiriennes, amis et sympathisants de la Côte d’Ivoire, patriotes du monde entier, à vous qui êtes épris de justice et d’humanisme, c’est à vous que je parle. J’espère trouver une oreille attentive à mes cris de douleur qui sont aussi ceux de bon nombre de mes concitoyen.Ma Côte d’Ivoire se meurt. La vie s’est arrêtée sur la terre d’Eburnie. On nous efforce à voir ce qui n’est pas et à entendre ce qui ne produit aucun son. Ceux qui parlent de paix et de réconciliation continuent de nous torturer pour nous museler.

Comme si leurs prédécesseurs n’en avaient pas besoin, on nous exige une atmosphère de paix, dit-on, pour mieux réaliser leur programme de gouvernement.Rien de tout ce qu’ils feront ne ramènera en vie toutes les femmes, les hommes, les jeunes et les enfants tués par le groupe Licorne – ONUCI – Rebelles d’Alassane.Les violons ne s’accordent plus sur le nombre de disparus. Ce sont des milliers.Diantre, comment comprendre que pour un contentieux électoral, on puisse en arriver là !Comment comprendre qu’en ce 21e siècle, des ivoiriens puissent prendre des armes contre leurs propres frères !Quel crime Gbagbo et ses proches ont-ils commis ? Rien ne justifie de telles bassesses !
Dites-moi, concrètement qu’est ce qui a changé depuis qu’Alassane est au pouvoir ?Des familles sont disloquées et certaines ne reverront jamais plus des siens.Les blessures sont plus profondes qu’on image. Et ce ne sont pas les crédits empoisonnés de la France qui nous guériront.La dignité de la Côte d’Ivoire doit être restaurée. C’est ça le plus important.
Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire, pays qui nous est si cher.
Source : infos-plus
Publicités