La chasse à l’homme se poursuit:3 nouveaux mandats d’arrêt internationaux lancés-L’ex-DG du Trésor sur la liste

par La Majorité Présidentielle Gbagbo, samedi 16 juillet 2011, 17:41

 Le Procureur de la République pro ouattara près le Tribunal de première instance d’Abidjan Plateau vient de lancer trois(3) nouveaux mandats d’arrêt internationaux contre des personnalités de l’ancien régime,dont Mme Djédjé Mama, ex-Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique.Cette information a été livrée dans un communiqué de presse du Parquet en date du 15 juillet 2011. Relativement aux crimes de sang, le Parquet a indiqué que, dans le souci de permettre au nombre particulièrement élevé de victimes de cette catégorie d’infractions, ainsi qu’aux ayants-droit de saisir la justice, il a été décidé depuis mardi 12 juillet 2011, la création d’une « cellule spéciale d’enquête sur la crise post-électorale». Cette cellule, selon le communiqué de presse, est opérationnelle, et a aménagé dans ses propres locaux sis aux II Plateaux 7ème tranche, non loin de l’administration de l’Université de Bouaké délocalisée à Abidjan. ‘’Des magistrats, des officiers de police judiciaire et le personnel de la cellule se tiennent à la disposition des Ivoiriens, des victimes et de tout sachant pour recevoir et enregistrer les informations, témoignages ou plaintes relatifs aux crimes de sang perpétrés durant la crise post-électorale’’, note le texte. Le Parquet a informé officiellement l’opinion nationale et internationale de ce que, 25 personnes inculpées et provisoirement gardées à l’hôtel ‘’La Pergola’’ d’Abidjan ont été effectivement transférées à la maison d’Arrêt et de Correction de Boundiali. Concernant l’enlèvement de Yves Lambelin et ses compagnons, le Substitut du Procureur Dje Noël a fait remarquer que ‘’les enquêtes ont permis de découvrir le 11 Juillet 2011, dans la lagune sur indication de témoins, des ossements humains. 

Des analyses sont en cours pour voir s’il s’agit de ceux de l’une des personnes enlevées’’. Le Parquet a rappelé à tous que dans le cadre de cette procédure, 10 personnes ont déjà été inculpées et placées sous mandat de dépôt. Il s’agit de 4 miliciens, 5 militaires de la Garde Républicaine et d’un Commissaire de police. En plus, sur l’enlèvement du Colonel major à la retraite Dosso Adama, le parquet a indiqué que ‘’les investigations se poursuivent. Lundi 11 juillet 2011, deux mandats d’arrêt ont été lancés contre deux sous-officiers de la Garde Républicaine contre lesquels existent des indices graves et concordants de participation aux faits’’. Rappelons que le parquet a expliqué que le mandat d’arrêt international est une mesure judiciaire, c’est-à-dire qu’elle est prévue par la loi, notamment, l’article 120 du code de procédure pénale. C’est l’ordre donné à la Force publique d’avoir à rechercher une personne contre laquelle existent les indices graves et concordants de sa participation aux faits et à la conduire devant les autorités judiciaires. Lorsque cette personne se trouve hors des limites du territoire de la République, on parle de mandat d’arrêt international. Il est établi par le Juge d’Instruction qui le transmet en vue de son exécution, au Procureur de la République qui, à son tour, le transmet au ministre de la Justice qui se charge des démarches subséquentes.

K.A.Parfait

Source : Facebook

Autres articles relatifs à celui-ci, grâce à Zemanta:

Publicités