Communiqué de la Coordination FPI en exil

La Coordination FPI en exil vient d’apprendre, avec surprise, et par voie de presse, la démission du FPI, du Président Mamadou Koulibaly, qui a annoncé à cette occasion la création de son propre parti.

La Coordination FPI en exil, à la suite de la Direction du parti, prend acte de cette décision.
La Coordination FPI en exil reconnait au camarade Mamadou Koulibaly le droit de décider de démissionner du FPI, qui est un parti de liberté. En effet, la démission d’un parti et la création d’un autre, font partie du jeu démocratique pour lequel le FPI s’est battu depuis plusieurs décennies.
La Coordination FPI en exil s’étonne néanmoins et s’interroge sur le moment et la méthode choisis par le camarade Mamadou Koulibaly pour poser cet acte.
Elle apporte son soutien à la Direction du parti, aux militants et aux sympathisants du FPI pour la poursuite du combat pour la libération des camarades en détention, la reconstruction de l’Etat et de l’état de droit, préalables à l’exercice des droits et libertés démocratiques pour une solution politique de sortie de crise.
Fait à Accra, le 12 juillet 2011.
Pour la Coordination FPI en exil :
Le coordonnateur et porte parole
Dr Assoa ADOU
Secrétaire national chargé des relations extérieures du FPI
Publicités