L’Afghanistan pour faire oublier le bourbier libyen : Nicolas Sarkozy préfère la communication aux intérêts de la France

Posté par Victor De Bannle 12 juillet 2011

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National
64 Français morts dans une indifférence indigne, des avancées militaires quasi-nulles pour un coût exorbitant et un asservissement confirmé à la puissance américaine. Voilà le bilan de Nicolas Sarkozy et de ses prédécesseurs dans l’absurde aventure afghane. Quelle tristesse, quelle désolation de voir que tous les avertissements émis par le Front National et bien d’autres depuis des années n’auront pas empêché les décisions les plus aberrantes de l’emporter.
Si Nicolas Sarkozy se rend aujourd’hui en Afghanistan, c’est sans nul doute pour faire oublier l’autre drame dans lequel il a jeté la France d’une manière parfaitement irresponsable, celui de la Libye. Le jour choisi pour ce voyage est en effet celui du vote au Parlement sur la poursuite de l’intervention en Libye. Le président fait preuve dans sa diplomatie et sa politique de défense d’une désinvolture consternante : tout se résume à des opérations de communication, rien n’est entrepris à des fins réellement stratégiques.
Publicités