LIBYE : La peur panique de la France

Un article  de : casimir guelaté 

la guerre est un art à part entière. Aussi déplorable puisse -elle paraitre pour les nombreuses victimes innocentes qu’elle fait, elle mérite bien ce titre dont la parfaite maitrise est absolument requise avant de s’aventurer dans un quelconque chemin qui mène tout droit vers elle.
Cela aurait été un coup d’état savamment orchestré par quelques militaires manipulés que Khadafi serait déjà de l’histoire ancienne pour Sarkozy. Quel président africain,  défunt, ou encore en vie n’a t-il pas expérimenté ces putschs à la senteur nauséabonde de l’Élysée? Quels autres n’ont-il pas senti, suspendue au dessus tête comme une épée de Damoclès la menace perpétuelle de se faire destituer s’ils venaient à mécontenter Paris
Publicités