A tous les Mauritaniens

Mes chers frères et compatriotes,il est important de rétablir les faits,ceux qui voudraient faire croire que la Mauritanie a toujours été raciste ou dominé par un système raciste ne sont pas honnête face à l’histoire,la Mauritanie ne pratique ni la ségrégation raciale ni l’apartheid.Vous ne trouvez nulle part un document officiel ou il serait mentionné le caractère racial ou l’établissement d’un degré de citoyenneté différent selon les communauté ,la race ,le sexe ou la religion.Le recensement effectué par le pouvoir en place est criminel est inadmissible ,nous devons le combattre à rang serré et ne pas nous diviser plus que nous le sommes déjà.La minorité agissante qui a les rênes du pouvoir est à combattre en raison du danger qu’il fait peser sur la cohésion populaire,sur la souveraineté territoriale. je vous envoie a la lecture du texte de la constitution de notre république ,la loi des lois:8 mars 1959 Tous les citoyens sont égaux devant la loi. La souveraineté nationale appartient au peuple Mauritanien. Aucune fraction du peuple, ni aucun individu ne pourra s’en attribuer l’exercice. 3 juin 1961 Toute propagande particulariste , de caractère racial ou ethnique est punie par la loi. Aucun abandon partiel ou total de souveraineté ne peut être décidé sans le consentement du peuple. La constitution Mauritanienne a pris soin de spécifier ces détails parce qu’ils avaient leur importance dans la formation de l’état indépendant de la république islamique de Mauritanie. La constitution de 1959 est la conséquence d’un référendum populaire, sur l’acceptation de ses articles par l’ensemble des communautés représentant la Mauritanie. Même l’article si décrié constituant l’Arabe comme langue nationale est parfaitement logique du point de vue linguistique, la langue officielle restant le Français. En effet l’Arabe et le Français sont des langues parlées, écrites, par des millions de locuteurs. La langue est l’Arabe et non pas le dialecte hassaniya ou peul ou wolof ou soninké.. La Mauritanie est un pays qui a fait un pari non pas impossible mais naturel de perpétuer les relations inter-communautaires anté-colonial dans le cadre politique de l’Etat-Nation. C’est un choix que les générations ont à pérenniser et à renforcer et à protéger de toutes leur force et de toute leur âme. Que Dieu protège la Mauritanie des extrémistes de tous bords sans discrimination aucune. La Mauritanie indivisible restera contre vents et marées .amine
Publicités