URGENT!-APPEL À LA RÉSISTANCE !

Amies et amis, chers résistants, l’heure est grave et plus que grave. J’invite chacun à porter dans les heures qui suivent sa tenue de combat. L’opération « vacarme de silence » rentre dans sa phase la plus active.




Toi jeune fille comme moi, toi femme comme moi, toi homme, refuge de ta progéniture, toi jeune homme, avenir d’une nation qui est entrain d’être vendue, pillée, violée, par la France et son mossi, que fais-tu ?

Depuis que ton président de la république, celui que tu as dignement voté, a été injustement renversé, qu’as-tu posé comme acte hormis ton temps passé sur facebook ?

Chez toi à la maison, dans ton quartier, dans ta commune, quel acte concret as-tu posé ?
Regarde comment ton premier ministre Affi N’guessan et Michel Gbagbo ont été humiliés.


Cela t’a choqué. Et puis après qu’as fait ? Près avoir pleuré, qu’ as tu fait ?
Nous sommes dans une phase tournante de notre histoire. C’est à nous de choisir ce que nous voulons pour notre pays demain. Ou bien nous passons tout notre temps à faire des commentaires d’articles, en espérant que Dieu seul s’occupera de libérer le président et le pays pendant que nous dormons, ou bien nous agissons en posant des actions concrètes.
Combien d’affiches as tu collé ?, ne serait-ce que dans tes propres toilettes, pour crier ton ras-le-bol et faciliter le travail des forces résistantes qui sont déjà mobilisées? Elles n’attendent que toi. Que fais tu? Tu restes, tu dors ? Que fais tu? , Qu’as tu fait ?
Trêve de commentaires, passons à l’action. Retrouvons-nous chaque matin sur ce forum et que chacun nous dise ce qu’il a fait la veille, si possible avec photo ou image à l’appui sans se faire filmer bien sur et sans donner trop de précisions qui puissent permettre à l’ennemi de le localiser.
En avant résistants, laissons les hésitants, les peureux, les patriotes de salon, les bourgeois qui aiment la tranquillité des geôles, et reprenons notre rue, mais dans le silence, dans la discrétion active.
A tous ceux ou celles qui poserons un acte, aussi minime soit-il, faites nous parvenir votre compte rendu à l’adresse suivante : priscatruthway@yahoo.fr. Nous nous chargerons de le publier pour que l’histoire retienne que vous n’avez pas vécu inutilement.

Signé : Prisca stani

Par thruthway
Publicités