Casse d`Abobo – Au moins 10 véhicules volés mis en pièces par jour

par La Majorité Présidentielle Gbagbo, mardi 5 juillet 2011, 17:58
L’avènement des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) continue de laisser un goût amer à une frange de la population ivoirienne. Notamment, les propriétaires de véhicules. Malgré les appels incessants du gouvernement, demandant à ceux qui détiennent illégalement des véhicules à les restituer à leurs propriétaires, il y en a parmi ces soldats qui font la sourde oreille. Pis, ils vont les vendre tranquillement à des ferrailleurs qui, à leur tour, les désossent pour les revendre en pièces détachées. En ce moment, cette lugubre industrie qui, selon les informations mises à notre disposition, se développe à la casse d’Abobo. Selon un riverain, chaque jour, ce ne sont pas moins de 10 véhicules, notamment des 4X4, qui sont acheminés dans cette casse et mis en pièces tranquillement. Il faut au maximum aux mains expertes de ces ferrailleurs d’un autre genre, moins d’une heure, pour désarticuler tout un véhicule. Et, selon toujours notre source, presque tous les magasins de cette casse sont bourrés des pièces de ces véhicules volés. « Il y en a tellement que, des dalles de bâtiments et même des voies sont utilisées pour garder ces pièces démontées, » révèle-t-elle. De toute évidence, il apparaît impossible pour les infortunés propriétaires de ces véhicules arrachés de les reconnaître dans cet état. « Certains de ces véreux ferrailleurs qui veulent se donner bonne conscience, font croire que les voitures mises en pièces sont des véhicules administratifs acquis alors qu’ils étaient déjà hors d’usage. D’autres par contre, laissent croire que les véhicules, en question, sont de vieux engins appartenant à des proches de l’ancien régime, » note notre source. Il est temps, que ces brebis galeuses au sein des Frci, qui organisent tout ce malveillant trafic, soient extirpées le plus rapidement.

Madeleine TANOU de Soir Info

Publicités