LETTRE OUVERTE AU PROCUREUR MORERO OCAMPO

Luis Moreno Ocampo : procureur de la cour penale Internationale
Nous avons appris comme tout autre par voie de presse une demande d`enquête en Cote d`Ivoire suite aux exactions commises après les élections du Novembre 2010. Le Procureur de la cour de la Haye, Monsieur Morero-Ocampo s`est bien voulu d`atteindre les objectifs de sa justice en Cote d`Ivoire après plus de huit ans de crise avec les plus pires exactions dans le monde. 


Je suis à la fois étonné et indigné face à ce jeu dangereux du procureur. Mon indignation est tellement de taille que je voudrais relever un certain nombre de faits qui sont d`une fabulation avérée de la part des dits enquêteurs:

1/ Le 19 Septembre 2002, la France déposait une rébellion en Cote d`Ivoire qui a fait des plus pires exactions sur la population civile. Cette rébellion avait été accusée de crime contre l`humanité. 

2/ En novembre 2004, les soldats français, à la demande du Président Jacques Chirac, ont exécuté à la manière la plus sauvage des ivoiriens défendant les institutions de leur république.

3/ Après les élections de novembre 2010, le Président français Nicolas Sarkozy, entouré par les présidents du Faso, du Sénégal, du Nigeria, du Mali, a tué sans conscience les ivoiriens défendant les institutions de leur pays. Cette exaction inhumaine parfois marquée par des brulis vifs, des épurations ethniques, des bombardements sauvages, s`est déroulée sous vos yeux impuissants, monsieur le Procureur. 

En effet, le procureur de la CPI que vous êtes , a demandé depuis 23 juin une enquête sur les crimes commis depuis la présidentielle du 28 novembre 2010, dont sont accusés le camp Ouattara et celui de Laurent Gbagbo. Cette mission doit s`achever le 6 juillet 2011.

Monsieur le procureur, vous venez de faire une discrimination la plus injuste de l`histoire humaine. Ceux qui sont mort avant novembre 2010 et des manières les plus terribles ne sont-ils pas des morts ? Jamais durant cette période, vous vous êtes voulu d`une justice digne en incriminant les criminels de guerre. Les morts de maintenant sont –ils plus chers que ceux d`avant ? Y a-t-il une raison qui fonde cela ? En claire la partialité du Procureur est vue et sue de tous depuis la crise ivoirienne. Sinon, les vrais criminels de guerre en Cote d`Ivoire sont d`ors et déjà connus. Monsieur Sarkozy en passant par Chirac Ouattara aux quels se sont ajoutés les Présidents Goodluck, Wade, Comparé… sont les premiers justiciables. Sinon je ne crois en rien dans votre mission, monsieur le Procureur. 

Sans oublier d`aucune manière, vous Monsieur le Procureur, votre partialité, vous vous êtes faits complice de crime contre l`humanité et c`est pour cette raison que je vais décider de porter plainte contre vous, vous et vos collaborateurs. Nous savons votre complicité depuis belle lurette. Déjà vous écriviez à Monsieur Gbagbo, Présidents encore en fonction que s`il ne quittait pas le pouvoir, il serait poursuivi pour crime contre l`humanité. Vous disiez cela sans aucune enquête préalable. Vous devriez continuer à inculper sans aucune enquête, monsieur le Procureur, ce qui est votre méthode de travail. Qu`est ce qui vous fait courir en Cote d`Ivoire avec une mission d`enquêteurs ? Peut être vos raisons sont inavouées. Vous utilisez les reines de cette grande et admirable institution de la Haye aux fins de pressions personnelles, partisantes et de domination sur les autres alors votre mission est la justice.

D`autres faits : à quand les accusations contre le Présidents Bush pour crime contre l`humanité en Irak, en Afghanistan… Quand est ce que vous lancerez des enquêtes contre messieurs Chirac et Sarkozy pour crime au Rwanda, en Cote d`Ivoire et j`en passe. Cela dit, je ne crois pas en vous car, voici encore votre acharnement contre le Guide libyen avec un mandat d`arrêt international sachant bien que les seigneurs de guerre en Libye sont les Présidents Obama, Sarkozy et Cameroon. 

Faites ce qui vous semble bon, et tout ce qui est a votre pouvoir mais la vraie justice sera rendue et elle ne saurait tardée. 

Begal.politicienne.com
source : autre presse,abidjandirect.net
Publicités