JUGES-DE-LA-CPI.jpg

Vous savez quoi ? J’avoue, les bras m’en tombent. Au fil de la journée, plusieurs dirigeants occidentaux, noyés dans le mensonge et le zèle de la CPI dont les Etats-Unis de Barack Obama qui n’ont jamais ratifié le traité de Rome instituant cette chose, ont osé dire que la « justice internationale » a parlé et par conséquent, Kadhafi n’est plus légitime.


Vous savez quoi ? En réalité, c’est encore une violation flagrante sur ce que stipule réellement ce machin. Au 12 octobre 2010, 114 États sur les 192 que reconnaît l’ONU ont ratifié le Statut de Rome et acceptent l’autorité de la CPI.Or, Israël, les États-Unis, la Chine, la Russie ou l’Inde n’ont pas ratifié ce traité. On apprend aussi que la Libye ne l’a pas fait et de facto, l’Argentin Luis Moreno-Ocampo, le procureur décati de cette duperie, est un imposteur. L’enquête supersonique qui aboutit à l’inculpation de Kadhafi n’est qu’une farce, une bouffonnerie mise en place pour sauver la face de l’Otan.


Vous savez quoi ? La décision de la CPI est une « couverture pour l’Otan qui a essayé et tente encore d’assassiner Kadhafi », a déclaré le nouveau ministre de la Justice, Mohamed Al-Gamoudi. Le ministre a rappelé que son pays n’est pas signataire du traité de Rome instituant la CPI et « n’accepte pas la juridiction de la Cour ». Fichtre.

Vous savez quoi ? Cette déclaration juridico-véridique du ministre de la Justice libyenne Mohamed Al-Gamoudi, m’a mis sur le cul. Diantre. Donc, ce truc-machin-bidule n’a même pas d’autorité sur un libyen, même lambda mais, triture le trait en outrepassant son droit. On attend l’inculpation de Bush Jr., de Blair et des autres pour que ces gens soient crédibles. Forcément, cette pourriture ne le peut, d’autant plus que ce sont les pays forts dont sont issus ces criminels, mais, en réalité, la plupart n’ont pas ratifié ce traité.

Vous savez quoi ? La CPI peut en principe exercer sa compétence si la personne mise en accusation est un national d’un État membre, ou si le crime supposé a été commis sur le territoire d’un État membre, ou encore si l’affaire lui est transmise par le Conseil de sécurité des Nations unies (ce qui n’est même pas le cas). La Cour est conçue pour compléter les systèmes judiciaires nationaux : elle ne peut exercer sa compétence que lorsque les juridictions nationales n’ont pas la volonté ou la compétence pour juger de tels crimes. L’initiative en matière d’enquête et de jugement de ces crimes est donc laissée aux… États. Tiens, mais ces hypocrites le font quand même à l’encontre de Kadhafi. Cherchez l’erreur.

Vous savez quoi ? Voici la liste des pays africains signataires : Afrique du Sud, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, République centrafricaine, Congo, Comores, Djibouti, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Tanzanie, Tchad, Tunisie, Zambie……Ah, il n’y a pas la Libye ni le Soudan de Béchir.

Ça vous en bouche un coin ? Moi aussi.

Basta ya !

Publié le28 juin 2011 parAllain Jules
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.