Publicités
Côte d’Ivoire – La France propose «un projet» de réforme des accords de défense à l’Etat ivoirien

Côte d’Ivoire – La France propose «un projet» de réforme des accords de défense à l’Etat ivoirien

Arrivé hier dimanche en Côte d’Ivoire pour une visite de travail de 48 heures, le ministre français de la Défense, Gérard Longuet a rencontré ce lundi le Premier ministre, ministre de la Défense Guillaume Soro et le Président de la République Alassane Ouattara. Il a soumis aux autorités ivoiriennes «un projet» de réforme des accords de défense, «vieux de 50 ans», qui existent entre les deux pays.
Le ministre français de la Défense a rappelé que les accords de défense qui existent entre son pays et la Côte d’Ivoire sont «vieux de 50 ans». Le moment est venu de revisiter ces accords, ont estimé les autorités françaises et ivoiriennes. «Les accords de défense qui existent datent de 1961. Il ont aujourd’hui besoin d’être revus», a déclaré Gérard Longuet. Il a affirmé avoir «transmis au Président Ouattara, au Premier ministre, ministre de la Défense Guillaume et au ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Défense Paul Koffi Koffi, un projet» de réforme des accords de défense. Les autorités ivoiriennes peuvent «commencer à y réfléchir. Nous avons renouvelé ces accords dans huit autres pays africains, nous proposons au Gouvernement ivoirien de les renouveler tout autant», a dit l’émissaire du Gouvernement français.
Gérard Longuet a expliqué qu’à la demande des autorités ivoiriennes, la France a décidé d’intervenir sur «le terrain de la coopération et de la formation». A ce titre, il a précisé que les écoles militaires françaises sont prêtes «à accueillir les officiers et sous-officiers» de l’armée ivoirienne. Le ministre français de la Défense a aussi indiqué que son pays et les autorités ivoiriennes continuent de «réfléchir sur ce que doit être la nouvelle armée ivoirienne». Qui devra être adaptée aux nouvelles exigences en matière de sécurité dans le Golf de Guinée, a-t-il dit.
Interrogé sur l’intervention de la France dans les opérations de sécurisation de l’Ouest de la Côte d’Ivoire, où la situation sécuritaire reste encore fragile, Gérard longuet s’est voulu claire. « La sécurité à l’Ouest relève des Nations Unies. C’est une affaire des Nations Unies, de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Onuci) », a-t-il précisé.
Le ministre français de la Défense rencontrera, au cours de son séjour en terre ivoirienne, le Représentant du Secrétaire général de l’Onu, Young Jin Choi, la Force française Licorne, sous mandat onusien et les opérateurs économiques français vivant en Côte d’Ivoire. Son retour en France est prévu demain mardi.
Dernière modification le Lundi, 27 Juin 2011 21:03
Publié dans Côte d’Ivoire
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :