L’article ci-dessous que nous vous proposons a été lu dans un quotidienproche du camp Ouattara. Il s’agit de « Le Nouveau reveil » de ce jour, le journal du Pdci dirigé par l’ex-président Henri Konana Bédié.

« FRCI par-ci, FRCI par-là. Pas un seul jour ne passe sans que des gens ne se plaignent des agissements tordus des gens armés et en tenues se réclamant des FRCI. Des règlements de comptes aux cambriolages en règle en passant par des passe-droits sans nom, les accusations contre des éléments de FRCI fusent de partout.


Qui sont-ils au juste ? Pour qui travaillent-ils ? Que veulent-ils même ? Autant de questions que se posent de plus en plus les Ivoiriens et qui traduisent la lassitude se généralisant. Les FRCI, venus en libérateurs du peuple, continuent-ils d`être là pour le peuple ? Beaucoup n`hésitent plus à répondre par la négative, vu les actes anti-républicains posés par bon nombre d`éléments dits de FRCI. Pendant que le Président de la République parle de sécurisation des biens et des personnes, ces éléments, assurés de l`impunité, sèment la terreur dans les quartiers d`Abidjan et dans les villes de l`intérieur ; pendant que le Président parle de bonne gouvernance, ils s`adonnent au racket à outrance sur les routes ; pendant que le président parle de réorganiser l`armée pour en faire une armée républicaine, ils entretiennent des bandes avec armes au poing qui font leurs loi sectorielles ; pendant que la hiérarchie parle de discipline, ils se dérobent pour y échapper ; pendant que le gouvernement souhaite que l`armée donne l`exemple du vivre ensemble, ils pourchassent certains policiers, douaniers et gendarmes qu`on appelle pourtant à reprendre du service.

De tels agissements de la part des éléments (égarés) des FRCI, qui vont à contre courant de la norme voulue par tous sont de nature à contrarier le Président Ouattara. Ils affaiblissent ainsi le Chef de l`Etat et le RHDP qui le soutient, en apportant de l`eau au moulin des caciques du régime Gbagbo. Par ailleurs, par le cafouillage que ces éléments FRCI créent et entretiennent, peut passer un coup fumant bien orchestré par les ennemis de la Paix. Les va- t-en guerre de LMP qui ruminent vengeance armée, peuvent exploiter ce cafouillage pour porter un coup à la stabilité et à la relance du pays qui s`amorcent pourtant bien ».

Voici un article qui finit par convaincre même les plus sceptiques que ces miliciens pro-ouattara que sont les Frci, ne sont aucunement vus par la grande majorité des ivoiriens comme des libérateurs, mais plutôt comme des bourreaux. Contrairement à ce que semble insinuer cet article, il ne s’agit pas d’éléments égarés, mais bien une organisation mafieuse dans laquelle est impliquée toute la chaîne de commandement de cette force pro-ouattara.

Par thruthway
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.