Publicités
Cote d’Ivoire : La guerre sans Victime…

Cote d’Ivoire : La guerre sans Victime…

Bien curieuse guerre que celle conduite par la France contre le regime du President democratiquement elu de Cote d’Ivoire son execellence Laurent Gbagbo…Nous ne parlerons pas ici de la legittimité de cette guerre, mais du silence total qui est observé autour des victimes milaires françaises durant cette mini guerre… Aucun media n’en parle, aucun communiqué…Nous connaissons tous le nombre de morts français en Afghanistan, mais en ce qui concerne la Cote d’Ivoire , Rien!!! Comme si la france en Cote d’ivoire avait conduit une Guerre parfaite sans aucun mort dans ses rangs. 


Cette hypothèse est simplement impossible à croire, car les soldats français en cote d’ivoire se sont battus au sol, soient dans les forets de l’Ouest ivoirien, soient dans les quartiers d’abidjan, et en face d’eux, ils avaient une armée de jeunes gens decidés et bien formés, au contraire des rebelles qui accompagnaient les legionaires français et la Force Licorne… Les soldats français et ceux de l’ONU durent pratiquement faire la guerre sans compter sur les rebelles qui chaque fois qu’ils se retrouvaient en face des militaires ivoiriens, subissaient des pertes enormes dans leurs rangs. C’est la peur de voir cette armée formée de chasseurs traditionnels et bandits de grands chemins liberés des prisons durant l’avancée de l’ONUCI et la LICORNE etre decimée, qui convint l’etat major français à se positioner en première ligne durant l’assaut final à la residence du president Gbagbo.Pourquoi l’Etat major français ne parle t-il donc pas de ces soldats français morts en Cote d’Ivoire… Nous avons vu la photo du corps d’un de ces soldats français abattu au quartier Rivièra à abidjan ce qui veut dire que l’armée française a perdu au moins un soldat…mais personne n’en parle… Si le gouvernement français n’en parle pas, ne serait ce pas parceque si les français decouvraient le nombre réel de leurs soldats morts en Cote d’Ivoire, ils se revolteraient ??? D’après les temoignages que nous avons pu receuillir auprès des soldats ivoiriens qui se sont battus durant les mois de la crise post electorale, la France aurait perdu des centaines de soldats durant l’avancée vers Abidjan, mais aussi durant les combats à abidjan…On nous parle de Dukouè où les legionnaires français auraient subi de lourdes pertes, d’une ambuscade dans une caserne à abidjan, où la LICORNE aurait perdu 20 soldats et 7 blindés, des combats autour de la RTI , la chaine de television ivoirienne, où là aussi des soldats français seraient tombés par dizaines, sans oublier les combats autour de la residence du president Gbagbo. Selon le temoignage d’un ivoirien qui s’etait rendu à abidjan au mois de mars afin d’enterrer son père qui venait de deceder, le 26 mars 2011, à l’IVOSEP (socièté de pompes funèbres) de Treichville, se trouvaient alignés les corps d’au moins 100 soldats français avec à leur coté la drapeau tricolore…Il ne fait aucun doute que la France dans cette guerre où elle s’est invitée a connu d’importantes pertes en hommes , c’est peut etre celà qui justifie ce silence lourd de significations de la part des autorités civiles et militaires

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cote d’Ivoire : La guerre sans Victime…

Cote d’Ivoire : La guerre sans Victime…

Bien curieuse guerre que celle conduite par la France contre le regime du President democratiquement elu de Cote d’Ivoire son execellence Laurent Gbagbo…Nous ne parlerons pas ici de la legittimité de cette guerre, mais du silence total qui est observé autour des victimes milaires françaises durant cette mini guerre… Aucun media n’en parle, aucun communiqué…Nous connaissons tous le nombre de morts français en Afghanistan, mais en ce qui concerne la Cote d’Ivoire , Rien!!! Comme si la france en Cote d’ivoire avait conduit une Guerre parfaite sans aucun mort dans ses rangs. 


Cette hypothèse est simplement impossible à croire, car les soldats français en cote d’ivoire se sont battus au sol, soient dans les forets de l’Ouest ivoirien, soient dans les quartiers d’abidjan, et en face d’eux, ils avaient une armée de jeunes gens decidés et bien formés, au contraire des rebelles qui accompagnaient les legionaires français et la Force Licorne… Les soldats français et ceux de l’ONU durent pratiquement faire la guerre sans compter sur les rebelles qui chaque fois qu’ils se retrouvaient en face des militaires ivoiriens, subissaient des pertes enormes dans leurs rangs. C’est la peur de voir cette armée formée de chasseurs traditionnels et bandits de grands chemins liberés des prisons durant l’avancée de l’ONUCI et la LICORNE etre decimée, qui convint l’etat major français à se positioner en première ligne durant l’assaut final à la residence du president Gbagbo.Pourquoi l’Etat major français ne parle t-il donc pas de ces soldats français morts en Cote d’Ivoire… Nous avons vu la photo du corps d’un de ces soldats français abattu au quartier Rivièra à abidjan ce qui veut dire que l’armée française a perdu au moins un soldat…mais personne n’en parle… Si le gouvernement français n’en parle pas, ne serait ce pas parceque si les français decouvraient le nombre réel de leurs soldats morts en Cote d’Ivoire, ils se revolteraient ??? D’après les temoignages que nous avons pu receuillir auprès des soldats ivoiriens qui se sont battus durant les mois de la crise post electorale, la France aurait perdu des centaines de soldats durant l’avancée vers Abidjan, mais aussi durant les combats à abidjan…On nous parle de Dukouè où les legionnaires français auraient subi de lourdes pertes, d’une ambuscade dans une caserne à abidjan, où la LICORNE aurait perdu 20 soldats et 7 blindés, des combats autour de la RTI , la chaine de television ivoirienne, où là aussi des soldats français seraient tombés par dizaines, sans oublier les combats autour de la residence du president Gbagbo. Selon le temoignage d’un ivoirien qui s’etait rendu à abidjan au mois de mars afin d’enterrer son père qui venait de deceder, le 26 mars 2011, à l’IVOSEP (socièté de pompes funèbres) de Treichville, se trouvaient alignés les corps d’au moins 100 soldats français avec à leur coté la drapeau tricolore…Il ne fait aucun doute que la France dans cette guerre où elle s’est invitée a connu d’importantes pertes en hommes , c’est peut etre celà qui justifie ce silence lourd de significations de la part des autorités civiles et militaires

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :