Publicités
CÔTE D’VOIRE-LES NOUVELLES DE L’INTÉRIEUR DU PAYS. CE QUE LES POPULATIONS SUBISSENT.

CÔTE D’VOIRE-LES NOUVELLES DE L’INTÉRIEUR DU PAYS. CE QUE LES POPULATIONS SUBISSENT.

LE CHEF D’ABREBY (JACQUEVILLE) ENLEVE
M.Boby André chef du village d’Abréby dans le département de jacqueville ,a été enlevé le mardi dernier par des éléments des FRCI . Il a été conduit a l’hôtel M’Kao qui est leur base. Selon les informations, ils l’accusent de cacher des armes. En dépit du fait que les fouilles qu’ils ont opérées se soient révélées infructueuses, ils ont quand même gardé le chef traditionnel sans autre justification.

UN JEUNE CONTRAINT A PAYER UN MOUTON A GUIBEROUA

Le jeune Gouanou Bruno vivant à Galébré , dans la sous préfecture de Guibéroua ,a certainement acheté le mouton le plus cher de sa vie .Accusé par un Burkinabé d’avoir volé son mouton ,il a été contraint, sous la menace des armes des FRCI de le payer au prix fort : 900.000F . Les parents de Gouanou ont du mettre la main à la poche pour éviter le pire à leur fils.

UN JEUNE ECHAPPE A LA MORT A YOPOUGON-SIDECI 

Ba Guéladé avait fuit les combats au plus fort des affrontements à Yopougon-Sideci . La semaine dernière, il est revenu croyant qu’il n’y avait plus de danger. Erreur ! Il sera arrêté au domicile d’un de ses amis à qui il était allé rendre visite. Les FRCI lui demandé ou il a caché les armes. Il répond qu’il ne cache pas d’arme il est tout de même conduit au camp des frci situé sur la route de Béago ou il est maltraité. Il est gravement blessé à l’arme blanche. Il perd abondamment de sang . Ba Guéladé devra la vie sauve aux habitants du quartier qui se sont mobilisés pour demander sa libération.

LES HOMMES DE OUATTARA PILLENT ET VIOLENT A KONONFLA

Les soldats de l’armée d’alassane Ouattara FRCI se sont attaqués la semaine dernière aux paysans de la petite localité de Tabganakro , à 10 Km de la nouvelle S/P de Kononfla , dans la région de sinfra . En effet , des plus petits grands planteurs, personne n’a été épargné par les miliciens de ouattara . Ils ont tous été dépouillés de leurs biens sous prétexte que le village à voté pour Laurent Gbagbo à 95% lors de la dernière élection présidentielle. Pire , les étudiantes en vacances dans leur village ont été violées par le chef rebelle a par ailleurs chassé le chef de la tribu kononfla 

Par thruthway

undefined: undefined »

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :