Côte d’Ivoire : Insécurité persistante pour la presse d’opposition

Côte d’Ivoire : Insécurité persistante pour la presse d’opposition

ABIDJAN – La liberté de presse reste précaire à Abidjan, malgré le « semblant » de pluralité observé ces derniers jours avec le retour des journaux d’opposition, a constaté vendredi un journaliste DirectScoop.

« Nous recevons chaque jour des menaces depuis que nous avons décidé de reparaître », a rapporté un journaliste sous le couvert de l’anonymat. « On veut faire croire qu’il y a la liberté de la presse, mais c’est faux », renchérit un autre. Plusieurs journalistes sont ainsi entrés en clandestinité, craignant pour leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils