Jean Martin Dassé, directeur administratif du siège du FPI est depuis mardi 11h30, aux mains des éléments de l’armée de Ouattara qui l’ont conduit à la Pergola, l’autre prison du nouveau régime.

Jean Martin Dassé, directeur administratif du siège du FPI est depuis mardi 11h30, aux mains des éléments de l’armée de Ouattara qui l’ont conduit à la Pergola, l’autre prison du nouveau régime. Alors qu’il se rendait au Ghana pour une séance de prière en compagnie de son pasteur Naho, de l’église Pentécôtiste siège de Marcory, son épouse, sa belle-sœur et de l’épouse du pasteur, il a été stoppé net au poste frontière de Noé par les éléments des FRCI.

On lui reprocherait d’avoir sur lui un texte manuscrit dans lequel il parlerait du nouveau pouvoir et de ses soldats qui sont accusés par toutes les organisations de défense des droits humains de commettre des atrocités sur les partisans de Laurent Gbagbo

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.