Publicités
Yamoussoukro / Incendie : Le grand marché part entièrement en fumée

Yamoussoukro / Incendie : Le grand marché part entièrement en fumée

Dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 juin 2011, un incendie s`est produit dans le grand marché de Yamoussoukro, dévastant plusieurs magasins. Les commerçants de la ville de Yamoussoukro n`oublieront pas de sitôt cette date. L’incendie dont l’origine demeure encore inconnue, a commencé aux environs de 23 heures. Il a causé d’importants dégâts matériels en marchandises diverses, et une perte en vie humaine. Malgré l`intervention rapide des soldats du feu, aidés dans leur tâche par les braves éléments des Frci, le désastre n`a pu être évité à temps. Car le feu s`est propagé avec une vitesse impressionnante. Ce n`est qu`aux environs de 3 heures du matin, qu`ils ont pu circonscrire l`incendie. Les différents syndicats de commerçants sont à pieds d`œuvre pour évaluer les dégâts et répertorier les victimes. Les commerçants quant à eux, sont inconsolables. Partout, c`est la désolation.

Certains commerçants qui ne supportaient pas de voir leurs biens partir en fumée, sont tombés en syncope. Loin d’être la faute de l’autorité municipale, cet incendie qui est à son troisième sinistre, doit être soumis à une enquête pour déterminer ses véritables causes.


Informés, le Maire Gnrangbé Jean, le vice gouverneur Loukou Léon et le préfet de région André Epkonon, se sont rendus sur les lieux du sinistre pour constater les faits et réconforter les victimes. Pour le 2ème Vice-gouverneur, Loukou Léon, tout comme le Président des commerçants, Doumbia Ismaël, la construction d’un nouveau marché s’impose. « Yamoussoukro mérite un marché digne d’une capitale. Nous souhaitons que dans le cadre du programme d’urgence, un fond soit alloué à ce secteur pour qu’on ait un marché digne de notre capitale», a-t-il laissé entendre. Pour le Commandant du groupement de la Sodexam, Assamoi Bi Konin, il faut définir des plans d’urgence pour qu’à l’avenir, l’on puisse dans une synergie d’actions, agir promptement et rapidement pour circonscrire le feu.

« Nous sommes pratiquement à quinze (15) kilomètres de la ville, le temps de réaction a fait que la flamme s’est un peu propagée. Si d’aventure on pouvait avoir un plan d’urgence défini, les réactions seront prompte et cela nous éviterait ces gros dégâts » a-t-il souhaité. Le Maire Gnrangbé Kouadio Jean, s’est d’entrée dit choquer de voir ses administrés essuyer cet incendie qu’il qualifie de trop, avant de dire ses félicitations aux sapeurs pompiers pour leur promptitude « Mes premiers mots des remerciements à vous soldats de feu. Car vous êtes venus rapidement et surtout spontanément pour sauver les biens que les concitoyens ont constitués depuis des années. Je voudrais dire yako à tous les commerçants qui ont tout perdu, je dirai une partie de leur vie. Un moyen sera trouvé pour éviter qu’un incendie ne se reproduise », a-t-il consolé. Selon des témoignages, recueillis sur place, les Frci auraient abattu un jeune, pour avoir tenté de s’enfuir avec deux complets de pagne « fanci » note-t-on.

OLIVIER YAO
(Correspondant régional)
Source : Le Mandat
              http://encoreplustv.com
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :