Des militants africains pacifistes arrêtés devant le Stade de France, une jeune femme hospitalisée, une dizaine de personnes toujours en prison

Des militants africains pacifistes arrêtés devant le Stade de France, une jeune femme hospitalisée, une dizaine de personnes toujours en prison

Dimanche 12 juin 2011


Pour marquer leur opposition à la Nuit Africaine, gigantesque manifestation festive alors que l’Afrique subit encore le joug de l’occident avec encore le cas de la Côte d’Ivoire ces tous derniers mois, un groupe de militants affiliés à africains mais citoyens française été

 interpellé.



Arborant des t-shirt évoquant les multiples guerres, massacres et génocides perpétrés en Afrique sous couvert de l’ONU et de la France, ces militants se déplaçaient en groupe devant le stade, sans pancartes et sans scander de slogans.


Après leur arrestation ils ont été conduits au commissariat de Bobigny où une vingtaine de sympathisants est allé attendre leur sortie.


Alors que la libération était en cours, tous été gazés au lacrymogène. Une jeune femme est actuellement hospitalisée pour avoir inhalé les gazs envoyés par la police.Une dizaine de personne est toujours détenue pour manifestation sans autorisation.


Source:Revuedepresse-ci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *