LES TROUPES DE OUATTARA VENUES DU NORD N’Y RETOURNERONT PLUS, SELON LEUR PORTE PAROLE.

Le camp ouattara avait annoncé à qui voulait l’entendre sur sa télévision (TCI) que ses forces, surtout les chefs de guerre de la rébellion armée nordiste avec leurs troupes, retourneront dans leur base à Bouaké dès que les hostilités prendront fin à Abidjan.

Aujourd’hui, après l’investiture anti-constitutionnelle de Alassane Ouattara à Yamoussoukro, on peut dire que le moment est venu pour que celles-ci retournent dans leur base. Puisque de la bouche de Ouattara lui-même, la guerre est finit et s’en est fini pour le régime du Président Gbagbo.


Mais au vue des dernières déclarations du porte parole de cette rébellion armée, le retour à Bouaké, leur fief, n’est pas pour sitôt. M. Sidki Konaté, car c’est de lui qu’il s’agit, lors d’un récent meeting tenu dans la commune d’Adjamé a affirmé, à la suprise générale de tous, que leurs « éléments resteront à Abidjan pendant les 5 ans de mandat du président Alassane », pour reprendre ses propres termes.

Une déclaration qui suscite des inquiétudes quand on sait que leurs éléments, des anciens prisonniers pour la plupart et très indisciplinés, sont ceux qui en réalités commettent les nombreux vols et pillages dont est victime la population abidjanaise.

La ville d’Abidjan est devenu aujourd’hui un espace de non-droit où seuls les armes font office de loi. lorsque vous êtes victimes d’un vol, impossible d’aller vous plaindre dans un commissariat au risque de vous retrouver nez à nez avec votre bourreau qui sera chargé de recevoir votre plainte. Les voleurs, en d’autres termes, sont devenus les policiers des victimes. 

Si cela doit durer pendant 5 ans, la population ivoirienne est bien partie pour vivre les pires moments de son histoire.

Par thruthway
Publicités