LES HOMMES DE WATTAO DESTITUENT LE DG DE L’OIC ET S’EMPARENT DES RECETTES DE L’ETAT

Les chefs de guerre de la rébellion armée pro-ouattara installés dans le district d’Abidjan ont décidé de se partager les différents secteurs d’activités économiques de la capitale économique.
Les hommes de Issiaka Ouattara, dit Wattao, sur ordre de leur chef, viennent de prendre possession des locaux de l’Office Ivoirien des chargeurs (l’OIC) qui rapporte à l’Etat ivoirien par jour, grâce aux taxes journalières que payent les chargeurs de gros camions, la bagatelle somme de plus de 300 000 000 de F.CFA.
En effet depuis hier le directeur général de l’OIC n’a plus accès à son bureau. C’est désormais les hommes de Wattao qui se chargent de diriger cet Office et de collecter les fonds, dont la moitié ira dans les poches de leur chef et l’autre moitié, peut-être dans les caisses de l’Etat.

Après avoir pillés le nord de la Côte d’Ivoire, les chefs de guerre de Ouattara, mettent désormais leur dévolu sur les régions du sud et de l’ouest qui constituent en réalités la manne nourricière de l’économie ivoirienne.
Avec de tels comportements on se demande bien, à quand le retour à la normalité en Côte d’ivoire et sa relance économique.
C’est le pillage organisé de l’économie ivoirienne par le camp outtara qui se met, malheureusement, en place sous l’oeil vigilant de l’armée française qui assure sa sécurité. Et cela, pendant que les ivoiriens dans leur ensemble ont du mal à joindre les deux bouts. Les marchandises de premières nécessités ne font que augmenter.
A quand la fin de ce cauchemar?
Soiurce: thruthway

Publicités