par Toussaint Alain, lundi 6 juin 2011, 14:35

Message reçu cette nuit (1H30 à peu près) d’un ami dans la clandestinité actuellement, du fait des ouattaristes : « Dieu veille sur la Côte d’Ivoire. Le fédéral Latto Nguia d’Adzopé a été enlevé aujourd’hui dans son campement. 4 personnes tuées à Bieoufin (Akoupé) par les FRCI (…) Tout le pays akye en ébullition. Les jeunes de Yakassémé criant leur ras-le-bol ont arraché un véhicule frci et l’ont brûlé. Un détachement de frci descend d’Abengourou vers Adzopé ». Et depuis ce matin 5h, l’info que j’ai en ma possession, c’est que la licorne, l’onuci et les frci sont en train de massacrer tout ce qui est habitant de ce village : femmes, enfants, hommes, jeunes avec appui aérien. Frères et soeurs, vous comprenez que nous ne sommes pas au bout de nos peines. Nos parents continuent de payer pour leur envie de vivre selon leur conscience, sans pacte avec le diable introduit en CIV par ruse et meurtres. Les populations akyés comme beaucoup d’autres, continuent de vivre en brousse. Voilà la triste réalité que les ivoiriens vivent depuis la capture de leur Président et l’usurpation du pouvoir d’état par cet apatride sanguinaire dramane et sa horde sauvage. Que DIEU sauve la Côte d’Ivoire et son Président Laurent GBAGBO.

Par : Debora d’Eburnie

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.