Cette article contient deux savoureuses « coquilles » que nous vous laissons découvrir, Cellule44:PhilippeEhua

GOUVERNEMENT OUATTARA : le PDCI étale encore sa tare congénitale

                         Daniel Kablan Dunkan : Ministre des Affaires Etrangères

Un gouvernement, ça se juge au pied du mur, bien entendu. Toutefois, les critiques ne peuvent se taire à la vue de ce premier vrai gouvernement d’union (sans le camp Gbagbo) du président Alassane Ouattara.


Elèves au primaire, Ouassenan et autres Edjampan Thiémélé et Aka Anghui étaient ministres. Collègiens, nous les avons encore retrouvés ministres. Pareils quand nous nous sommes retrouvés au lycée. A l’université, ils étaient encore là, ministres. A bientôt 50 ans aujourd’hui, le PDCI nous sert encore un Kablan Duncan dans un gouvernement qui se veut futuriste. Que ce passe t-il dans le parti bientôt soixantenaire ? Et pourtant, ce ne sont pas les cadres qui manquent au sein de ce parti.

Qu’est-ce que le PDCI entend-il faire des KKB, Denis K. Zion et autres ? Pourquoi alors n’a-t-on pas fait logiquement appel à Essy Amara ou à Guy Alain-Gauze pour occuper le portefeuille des Affaires Etrangères ? Mieux outillés, auraient fait honneur (nous en sommes tous convaincus). Voulait-on faire plaisir à Ouattara en ramenant à la barre son ancien collaborateur ? Peut-être. Mais, tout de même, des diplomates chevronnés, ça pillule au PDCI.

Voulait-on aussi remercier Adjoumani pour ses attaques répétées contre Gbagbo et son régime ou a-t-on privilégié une espèce de géopolitique ? Ou encore Adjoumani est-il le seul cadre PDCI de la région du Zanzan ? Cette tendance à faire du neuf avec du has been perdra, à coup sûr, le vieux parti.

Au finish, la coalition RDR-FN (c’est blan bonnet, bonnet blanc) ne s’en tire pas si mal que cela, en sortant quelques jokers, même s’il est reconnu que Bictogo portera des habits surdimensionnés. Seul hic, Alassane Ouattara devrait assumer seul (demain) quelque indolence d’un gouvernement que le PDCI aidera à tuer par l’étalage de sa légendaire tare congénitale : le culte des vieux chevaux. 

source : actunews360.blogspot.com 
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.