par La Majorité Présidentielle Gbagbo, vendredi 3 juin 2011, 04:21

Le célèbre planteur de Niablé Sansan Kouao a payé un lourd tribut à la crise postélectorale que la Côte d’Ivoire vient de vivre. En effet, venus de Bouna le 29 mars, les soldats d’Alassane Ouattara sont arrivés à Niablé en transitant par Abengourou. Dès leur arrivée, ils se sont abattus, comme un essaim d’abeilles sur les différents domiciles du doyen Sansan Kouao qu’ils ont entièrement pillés comme le rapportent des témoins. Dix véhicules au total qui lui servaient pour ses travaux champêtres, ses tracteurs ont été sinon emportés, au moins détruits par les soldats FRCI. Ils n’ont pas oublié d’emporter un coffre-fort contenant l’or familial comme il en existe souvent en pays akan. Et, cerise sur le gâteau, les éléments FRCI sont désormais installés au domicile du doyen Sansan Kouao qui s’est refugié au Ghana.

Dans une interview qu’il a accordée à Frat-mat en début de semaine, Sansan Kouao a appelé le nouveau chef de l’Etat à faire libérer son domicile afin qu’il puisse revenir dans sa cité natale et se remettre au travail.

Augustin Kouyo


Le doyen Sansan Kouao plusieurs fois gagnant de la coupe nationale du progrès qui récompense le
meilleur agriculteur de Côte-d’Ivoire

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.