Publicités
Pour une commission d’enquête parlementaire sur l’intervention de la force Licorne.

Pour une commission d’enquête parlementaire sur l’intervention de la force Licorne.

Chers lectrices et lecteurs, voici déjà quelques semaines nous vous avions annoncé, à la suite de l’article « Pour mémoire », la mise en place d’une action citoyenne visant à l’établissement de la vérité concernant l’action de notre armée en Côte d’Ivoire. 
La voici enfin matérialisée. 
Veuillez trouver ci-après la lettre ouverte adressée à Mr Nicolas Sarkozy et le courrier 
adressé à l’ensemble de la Représentation Nationale (Aux députés et sénateurs, aux Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat, aux Présidents des différents groupes parlementaires ainsi que des commissions parlementaires de la Défense et des Affaires étrangères). 
Nous publierons ultérieurement les courriers envoyés aux responsables des partis d’opposition. Voici le lien de la pétition sécurisée qu’A&C a mis en place: http://alternativesetcoherence-actions.com/
Nous vous communiquons la liste des médias contactés: Le Monde, Marianne, le Parisien, Libération, l’Humanité, le Figaro, le Canard Enchaîné, la Croix, le Nouvel Observateur, l’Express, la Dépêche du Midi, Charlie Hebdo, Sud-Ouest, La Provence, Les Inrockuptibles, Canal+, France Télevision, TF1, BFM TV, ITélé, France 24, Télésud, The International Herald Tribune, El Pais, la Tribune de Genève, El Watan, The Guardian, le Frankfurter Allgemeine Zeitung. 
N’hésitez pas à vous adresser par mail ou courrier à votre député en lui adressant le lien de la pétition ou en l’interpellant sur ces actions de l’armée française et de notre gouvernement qui nous interpellent. Nous comptons sur votre soutien, unis et massivement mobilisés, nous sommes en mesure d’influer sur les politiques et décisions de nos dirigeants, ne nous en privons pas. 

Pour Alternatives et Cohérence, Ahouansou Séyivé

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :