Publicités
Comme en 1992, Ouattara condamne Gbagbo avant son jugement

Comme en 1992, Ouattara condamne Gbagbo avant son jugement

Alassane Ouattara, le nouveau chef d’Etat ivoirien installé par la coalition armée Licorne-ONUCI-FRCI, a qualifié vendredi le Président Laurent Gbagbo de « criminel », estimant qu’il devrait rester en « prison ».
« Laurent Gbagbo est un criminel, toute cette violence a été provoquée par Laurent Gbagbo et sa femme », a-t-il accusé lors de son passage à Paris sur les ondes d’Europe1 
Cette sortie de celui qu’on surnomme « le Préfet d’Abidjan » (en référence à ses liens étroits avec le Président français) intervient alors la procédure judiciaire vient de démarrer avec la deuxième audition jeudi du Procureur désigné par Ouattara.Laurent Gbagbo, qui a été capturé le 11 avril par les forces armées (Licorne, ONUCI et FRCI)  soutenant Ouattara est détenu « illégalement» dans une résidence à Korhogo (nord du pays). Aucun chef d’accusation n’a été, à ce jour, prononcé contre lui, et les nombreuses personnalités enlevées en même temps que lui.

Source: directscoop
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :