Publicités
Le gouvernement américain admet avoir transmis des infections volontairement pour des fins de recherches

Le gouvernement américain admet avoir transmis des infections volontairement pour des fins de recherches

Ce reportage de la MSNBC rapporte que le gouvernement américain vient d’avouer avoir délibérément infecté des habitants du Guatemala afin de transmettre des maladies mortelles et ainsi, obtenir un échantillon d’études « in vivo »!  Ces expérimentation du Département  américain de la santé avaient pour but de tester la contagion de certaines maladies transmises sexuellement et les gens qui ont servi de « rats de laboratoire » n’en savaient rien.
Le sida a été créé en laboratoire et peut-être que ces pauvres gens ont servi à sa propagation…  Lire le livre « La guerre des virus », du Docteur en santé publique, Leonard Horowitz, diplômé de Harvard, pour une encyclopédie de preuves!
Hilary Clinton dit être désolée et indignée par ces pratiques non-éthiques, mais ce qu’elle ne dit pas c’est que ce type d’expérimentations n’ont jamais cessées d’exister…

 

Source:Conscience du peuple
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :