http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT0JGghZsHOlnT-ep2oJ7fZav2pP95X99VkwPei79edcOaCttU9
Les dépenses liées à l’investiture du chef d’Etat ivoirien, installé par la coalition armée Licorne-Onuci-FRCI, s’élèvent à plus de 20 milliards, rapporte dans son édition de lundi l’Observateur de Palga, journal burkinabé pro-Ouattara.
« Le coût élevé de l’évènement choque plus d’un ivoirien d’autant plus que le contribuable ivoirien sort de près de 10 ans d’une crise qui s’est soldée ces 4 derniers mois par un épuisement des dernières ressources qui pouvaient exister », commente-t-on à Abidjan. Pour certains, « il s’agit de l’intronisation du nouveau Préfet imposé par la France à la Côte d’Ivoire ».
Alassane Ouattara s’est fait investir Président de la République de Côte d’Ivoire samedi 21 mai à Yamoussoukro en présence d’une vingtaine de chefs d’Etat, dont Nicolas Sarkozy, seul représentant l’Occident.
Le Président Laurent Gbagbo, précédemment investi Président à l’issue de sa victoire constatée par le Conseil Constitutionnel aux élections de novembre 2010, est quant à lui détenu illégalement, sans chef d’accusation et sans droit de visite, dans le nord u pays depuis sa capture le 11 avril par la coalition pro-Ouattara.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT0JGghZsHOlnT-ep2oJ7fZav2pP95X99VkwPei79edcOaCttU9
Les dépenses liées à l’investiture du chef d’Etat ivoirien, installé par la coalition armée Licorne-Onuci-FRCI, s’élèvent à plus de 20 milliards, rapporte dans son édition de lundi l’Observateur de Palga, journal burkinabé pro-Ouattara.
« Le coût élevé de l’évènement choque plus d’un ivoirien d’autant plus que le contribuable ivoirien sort de près de 10 ans d’une crise qui s’est soldée ces 4 derniers mois par un épuisement des dernières ressources qui pouvaient exister », commente-t-on à Abidjan. Pour certains, « il s’agit de l’intronisation du nouveau Préfet imposé par la France à la Côte d’Ivoire ».
Alassane Ouattara s’est fait investir Président de la République de Côte d’Ivoire samedi 21 mai à Yamoussoukro en présence d’une vingtaine de chefs d’Etat, dont Nicolas Sarkozy, seul représentant l’Occident.
Le Président Laurent Gbagbo, précédemment investi Président à l’issue de sa victoire constatée par le Conseil Constitutionnel aux élections de novembre 2010, est quant à lui détenu illégalement, sans chef d’accusation et sans droit de visite, dans le nord u pays depuis sa capture le 11 avril par la coalition pro-Ouattara.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.