Publicités
NOUVELLES BREVES SUR LE TERRRAIN

NOUVELLES BREVES SUR LE TERRRAIN

Vu sur France24 :Sarko donne un discours triomphaliste aux français de Côte d’Ivoire: il salue le travail effectué pour le peuple ivoirien….(le travail ..oui il parle en fait du génocide),il faudrait encore que le peuple ivoirien remercie le gouvernement français et l’ONU,pour les massacres.Puis encore pendant 10 minutes Sarko réécrit l’histoire de la crise  ivoirienne à son avantage bien sur,il est au bord de la psychose bon à l’internement. »C’est cela la politique africaine de la France! » a -t-il rajouter en fin de discours.


Des milliers d’ivoiriens sont morts bombardé par la france,des corps introuvable, des familles endueillé,meme pas encore des funerailes digne des fils et filles du pays,pendant ce temp le gouvernement francais, avec a la tete sakosy et juppé nargue les ivoiriens sur leur propre terre,en s exibant avec le chef rebels (leur sous prefet)wattra,pour la mise en scene du fameux investiture .!!!qel douleur!!

La cérémonie d’investiture  à 45 minutes de retard

Depuis quand les ivoiriens roulent en MOTOS ET EN VELOS???????????? toutes les personnes que TCI présentent à l’investiture de dao, sont en motos et vélos. sont-ils des ivoiriens????????

la parodie d investiture des genocidaires passe en ce moment sur les medias poubelles!! negres yako!!

Le seul chef d’État européen présent à Yamoussoukro est NICOLAS SARKOZY, ceci prouve que Ouattara est le candidat de l’étranger; certains chefs d’états européens ont refuse l’invitation du rat du golf. Sarkozy n’a pas honte de fouler sur un tapis rougie par le sang des ivoiriens. VIVE GBAGBO LAURENT.



Washington, DC : les exposés sur la CI ont suscités à la fois désarrois et acclamations

 Les exposés ont commencés avec le rapport du représentant du Département d’État dépourvu de toute vérité, et a un moment donné l’assemblée, constituée en majorité par des ivoiriens n’a pas pu s’empêcher de réagir et a poussé un grand cri de désarroi et huer le conférencier qui a dit qu’il appuyait son rapport sur des organisations crédibles. Le Chairman du sous-comite a promis d’inviter la police a faire vider la salle si cela recommençait. Il a déclaré que les élections ont été claires et transparentes, que Ouattara a gagné et que les Organisations internationales et la CEI l’ont confirmés. Le département d’Etat, c’est le gouvernement de Barack Obama qui a déclaré soutenir Ouattara, donc il ne faut pas être surpris. Le deuxième exposé a surtout porté sur le côté et les exigences humanitaires. le conférencier a déclaré que les $21 millions octroyés a son agence pour aider les déplacés sont insuffisants. Par exemple, une famille au Liberia a accueilli des réfugiés et la maison se retrouve avec 51 personnes. Le conférencier a insisté que d’autres moyens soient suffisamment dégagés afin de continuer a aider les familles libériennes qui sont très supportives afin d’éviter le Liberia à subir la crise.Plus de 450 mille personnes ont dit qu’elles ne sont pas prêtes a retourner en CI bientôt. Un autre panel de conférencier a intervenu pour faire son rapport économique et ses recommandations.Les sénateurs ont par moment pose des questions pertinentes et senateur Infohe a vigoureusement contredit le représentant du Departement d’Etat en soulignant que le President Gagbo et sa femme ne sont pas bien traites. Comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.


le senator INFOHE qui depuis lors se bat pour la CI,n’est pas fatigué ni près a abandonner,mais peut-il a lui seul deplacer les montagnes? « Le ICC-International Criminal Court (Cour Criminelle Internationale) s’apprète a charger Gbagbo et il n’y aura plus de marche arrière… » Il a reconnu que sa demande pour de nouvelles élections ne se realisera pas mais il demande si au moins on peut liberer Gbagbo et Simone pour aller en Exil et ce fut le moment le plus pathétique car le département d’état a repondu: » Je crois que ce moment est depassé.A présent la cours criminelle internationale s’apprète a charger Gbagbo et il n’y aura pas de marche arriere si cela est fait… » En conclusion,senateur Infoe d’Oklahoma a renouvelle son pli pour liberer Gbagbo et l’envoyer en Exil,car il n’est pas encore tard,selon lui.Son rapport,appuye de photos dures a supporter,a susciter de vives acclamations de la salle.Debute a 15:30 la conference s’est terminee vers 17hr.Les Ivoiriens sont venus de tous les coins des Etats-Unis. Ce qu’il faut comprendre aujourd’hui, c’est que l’Afrique a plus que jamais besoin de s’unir et parler la même langue, seule condition pour sortir du joug colonial car sans les moyens humains et militaires,sans les moyens médiatiques, il ne lui restera que sa foi la aussi contrôle par l’occident qui nous fabriquent aussi nos bibles. Compte-rendu DIASPORA IVOIRIENNE, Washington,DC.Inhofe Demands Answers on Cote d’Ivoirewww.youtube.com During the first panel of a Senate Foreign Relations Committee hearing on Cote d’Ivoire, Senator Inhofe presses members of the Obama Administration for answe…


Simulacre d’investiture de monsieur La Mort: Deux accidents, des morts. Deux accidents de la circulation se sont produits ce vendredi matin sur l’autoroute du nord. Le premier a eu lieu à 1km de Sikensi tandis que le second se produisait à 53 km de Toumodi. Bilan : deux morts, plusieurs blessés. Un pickup des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) en patrouille sur l’autoroute du nord a fait une sortie de route occasionnant, le décès de deux éléments et plusieurs blessés dans un état critique. Un excès de vitesse serait à l’origine de ce drame, selon des témoignages recueillis sur place. D’autres personnes qui auraient assisté à l’accident, reprochent au chauffeur sa conduite approximative. «On avait l’impression que la voiture balançait, quand elle nous a dépassé,» a indiqué un habitant de Sikensi qui a voulu garder l’anonymat. Le deuxième accident s’est produit à la fin de l’autoroute à environ 53 km de Toumodi. Il a été moins grave que le premier. Il y a eu plus de peur que de mal, puis qu’aucun des occupants du véhicule de marque Renault n’a été blessé quand bien même, il aurait fait des tonneaux avant de se retrouver dans un ravin.


Monsieur La mort et monsieur Tueur, qui commande qui?

Alassane Ouattara et Guillaume Soro ne regardent plus dans la même direction. Puisque Paris a demandé que le premier limoge le second du poste de Premier ministre. Les autorités françaises estiment que le petit gros a les mains trempées de sang. Elles font allusion au génocide de l’Ouest. En effet, lorsque les rebelles ont pris pied dans cette partie de la Côte d’Ivoire, ils ont tué les populations Gueré, Beté. En clair, Sarkozy veut épargner son ami Ouattara pour faire porter le chapeau à Soro. Ce dernier n’est pas d’accord. Il soutient qu’il n’est pas le seul. Et qu’Alassane Ouattara n’est pas innocent. Il est partie prenante. Le petit gros n’entend pas bouger de son poste. D’ailleurs, il a informé ses combattants qui sont dans les rues et commissariats d’Abidjan. Selon les informations, il leur a demandé de ne pas libérer tous les secteurs qu’ils occupent. C’est une manière pour lui de mettre la pression sur le sous préfet de la France en Côte d’Ivoire. La guerre entre Soro et Ouattara est déclarée. Qui sera le vainqueur. L’avenir le dira.

A ASSIA GEORGES, ANCIEN ADJOINT AU MAIRE DE YAMOUSSOUKRO EGORGE JEUDI 19/05 DEVANT SA FAMILLE PAR LES FRCI DE OUATTARA

• URGENT : LES VILLAGES SONT PILLES

AGES ZIKISSO (VILLAGES DE BELILIE, NASSALILIE, TAGROLILIE) PILLES ET INCENDIES JEUDI 19/05 PAR LES FRCI DE OUATTARA. LES VILLAGEOIS EN FUITE DANS LA FORÊT (20/05)



L’heure des règlements de comptes.

Ouattara appelle la CPI à ouvrir une information judiciaire sur les crimes commis depuis le 28 Novembre. Pourquoi s’arrêter seulement au 28 Novembre ? Les crimes contre l’humanité ont été commis depuis 2002 au moins et il faut remonter à cette date. Cà c’est un autre débat tout aussi important mais ce n’est pas l’objet de mon propos. Revenons à la question de fond, c’est-à-dire la saisine de la CPI par Ouattara.

A première vue, on penserait qu’il vise le Président Gbagbo. C’est vrai, mais il veut surtout se débarrasser de Soro. La CPI ne peut pas juger Gbagbo et fermer les yeux sur les crimes commis par les bandes armées qui ont mené une action militaire pour aider le coup d’état de Ouattara, or ces bandes armées ont un chef, Soro. Comme Ouattara est le lèche-bottes de l’occident, ils vont le protéger et il ne sera pas jugé ; celui qui portera la responsabilité des crimes de leur camp sera le petit gros Soro. Ouattara veut faire d’une pierre deux coups. Mais le petit gros voit le piège qui se referme petit à petit sur lui et il se prépare aussi à ramener la manivelle vers Ouattara. Les règlements de comptes sont imminents.

Vous les panafricanistes, vous croyez toujours que l’Afrique sera un jour developpée. Je ne sais où vous enlevez votre optimistisme et espoir.
Moi, je suis un Afropessiste. Voici mes preuves:
1. Un président a été démocratiquement élu mais a été dechu par des forces occidentales, africaines et ivoriennes.
2. Les ressources minières sont pillées par les forces occidentales; petrole, gaz, or, diamant, ports, aéroports, télécom, eau, électricité, banques, etc.
3. Les ressources forestières et agricoles sont pillées par les africains; café, cacao, hévéa, anacarde, palmier à huile, ananas, bananes, bois, etc.
4. L’administration n’existe pas car elle remplacée par la France, USA et ONU.
5. FRCI tuent, pillent, violent, rackettent, égorgent, détruisent, etc.
6. La Communauté Internationale vient confirmer ce qu’elle a fait dans notre pays
7. Embargo sur les mécaments, armes, transferts bancaires, voyages et exportation
8. Les partis politiques, regions, réligions, ethnies, militaires et civils se battent
9. Les infrastructures construites depuis 1960 sont détruites, cadres morts ou en exile, l’école fermée, industries paralysées, chomages 60%, pauvreté 70%
10. PANAFRICANISTES OÙ EST VOTRE ESPOIR? Croyez-vous qu’un jour notre continent sera developpé? Nous n’avons aucune force militaire, économique, politique, diplomatique voire médiatique comment serons-nous un jour developpés? Il y a certains qui disaient: « YES WE CAN!, « AFRI CAN! ». Vous avez finalement vu que les 2 fils d’immigrés à la tête de leur pays sont venus nous massacrer sur notre sol et puis y a rien. De nombreux chefs d’Etat africains seront présents aujourd’hui à Yakro pour legaliser les massacres.
10 000 morts dans cette guerre. Yako Africa!

Moi je suis un afro optimiste. Je crois dur comme fer que nous nous en sortirons un jour. C’est vrai que la france a aidé mossi dramane à prendre le pouvoir en massacrant les ivoiriens.Mais je n’ai pas l’habitude de lancer la première pierre aux autres. Si Ouattara est arrivé enfin à ses fins diaboliques, c’est avec l’aide des ivoiriens eux-même notamment Gbagbo et Bédié. En 1990 quand FHB nomme Ouattara à la tête du pays, c’est le clan Gbagbo qui cria que ce monsieur était burkinabé. Bizarrement en 1993, quand à la mort de FHB, Bédié son successeur crie à tue tête que c’est vrai que dramane est burkinabé, le clan Gbagbo revient sur sa position initiale. Pis, Gbagbo dit qu’il est surpris qu’un homme qui a été premier ministre de son pays ne puisse pas se présenter à la magistrature suprême.Il va même crée le front republicain avec le rdr. On ns dira plutard que c’est avec djéni kobénan qu’il avait signé cette alliance mais on sait tous que le rdr a été crée par les dissidents pro ouattara du PDCI. Quand à partir de 2000, le clan Gbagbo au pouvoir dit maintenant que Ouattara est burkinabé, alors C’est le PDCI qui s’associe à lui dans RHDP. C’est à cause de pouvoir qu’ils jouaient de mauvaise foi avec l’intégrité et la souveraineté de leur pays non? voilà, tous les deux on perdu ce pouvoir-là au profit de celui qu’il exploitait hier. Bédié obligé de servir le thé de celui qu’il qualifiait de burkinabé hier et Gbagbo honteusement enfermé dans une chambre de passe à Korogo . Avant d’accuser les blancs, sachons voir notre part de responsabilité dans ce qui nous arrive. Par ailleurs, aujourd’hui il est avéré que sans l’équilibre de la terreur, nous n’aurons jamais le respect des blancs. Alors, la future génération d’hommes politiques africains sait ce qu’il lui reste à faire. NOUS SERONS LIBRES TOT OU TARD.Il nous suffit de mettre d’abord l’intérêt commun au devant de nos ambitions personnelles. L’Afrique n’a pas un problème de moyens. Le seul problème que nous avons est celui lié à la qualité morale de nos leaders. Les mandela, Julius Niyéré, et autres Mugabé sont une denrée rare.Le sorcier n’entre jamais là où il n’y a pas de péché et pour que le lézare entre dans le mur, il faut qu’il soit fissuré. A chacun de méditer!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :