On peut lire ce matin dans le figaro:
« L’aide militaire française est indiscutable, reconnaît un diplomate. Le gouvernement d’Alassane Ouattara parle sans complexe de la portée du raid tricolore : « Il faut maintenant passer à autre chose, à la reconstruction du pays et là encore on souhaite que la France nous aide.  » Paris a déjà débloqué une enveloppe de 400 millions d’euros. Dans les jours à venir, un conseiller militaire devrait être détaché auprès du président ivoirien! ».


Aveux  de génocide, aveux de grand banditisme, demain la France se glorifiera aux yeux du monde d’une guerre totale contre un peuple innocent. Guerre dont la motivation n’était qu’un appétit féroce et abject.

« Paris à déjà débloqué une enveloppe de 400 millions d’euros » :Paris à créer de toute pièce une dette de 400 millions d’euros, la Côte d’Ivoire de Gbagbo n’avait rien demandé à la France de Sarkozy, et cela elle ne l’a pas supporté. On ne veut pas d’elle alors, elle vole, elle viole, elle pille en toute impunité.
L’Afrique, une certaine Afrique, sous la menace constante  des chars  des oligarchies mondiales acculée dans les bras pervers du FMI, se meure dans l’indifférence générale.


Aujourd’hui 21 mai 2011 jour de l’investiture de Mr Ouattara c’est le jour de l’abomination, le malin ivre vient signer son crime, poser son sceau, la coupe est enfin pleine. La délivrance est proche…


Philippe Ehua

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.