Washington, DC : les exposés sur la CI ont suscités à la fois désarrois et acclamations

Les exposés ont commencés avec le rapport du représentant du Département d’État dépourvu de toute vérité, et a un moment donne l’assemblée, constitue en majorité par les ivoiriens n’a pas pu s’empêcher de réagir et a poussé un grand cri de désarroi et huer le conférencier qui a dit qu’il appuyait son rapport sur des organisations crédibles.
Le Chairman du sous-comite a promis d’inviter la police a faire vider la salle si cela recommençait.
Il a déclaré que les élections ont été claires et transparentes, que Ouattara a gagné et que les Organisations internationales et la CEI l’ont confirmé.
Le département d’Etat, c’est le gouvernement de Barack Obama qui a déclaré soutenir Ouattara, donc il ne faut pas être surpris. Le deuxième expose a surtout porte sur le cote et les exigences humanitaires. le conférencier a déclare que les $21 millions octroyés a son agence pour aider les déplacés sont insuffisants. Par exemple, une famille au Liberia a accueilli des réfugiés et la maison se retrouve avec 51 personnes. Le conférencier a insisté que d’autres moyens soient suffisamment dégagés afin de continuer a aider les familles libériennes qui sont très supportives afin d’éviter le Liberia à subir la crise.Plus de 450 mille personnes ont dit qu’elles ne sont pas prêtes a retourner en CI bientôt.
Un autre panel de conférencier a intervenu pour faire son rapport économique et ses recommandations.Les sénateurs ont par moment pose des questions pertinentes et senateur Infohe a vigoureusement contredit le représentant du Departement d’Etat en soulignant que le President Gagbo et sa femme ne
sont pas bien traites. Comprendre le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

le senator INFOHE qui depuis lors se bat pour la CI,n’est pas fatigue ni pres a abandonner,mais peut-il a lui seul deplacer les montagnes?

« Le ICC-International Criminal Court (Cour Criminelle Internationale) s’apprete a charger Gbagbo et il n’y aura plus de marche arriere… »

Il a reconnu que sa demande pour de nouvelles elections ne se realisera pas mais il demande si au moins on peut liberer Gbagbo et Simone pour aller en Exil et ce fut le moment le plus pathetique car le departement d’etat a repondu: » Je crois que ce moment est depasse.A present la cours criminelle internationale s’apprete a charger Gbagbo et il n’y aura pas de marche arriere si cela est fait… »

En conclusion,senateur Infoe d’Oklahoma a renouvelle son pli pour liberer Gbagbo et l’envoyer en Exil,car il n’est pas encore tard,selon lui.Son rapport,appuye de photos dures a supporter,a susciter de vives acclamations de la salle.Debute a 15:30 la conference s’est terminee vers 17hr.Les Ivoiriens sont venus de tous les coins des Etats-Unis. Ce qu’il faut comprendre aujourd’hui, c’est que l’Afrique a plus que jamais besoin de s’unir et parler la même langue, seule condition pour sortir du joug colonial car sans les moyens humains et militaires,sans les moyens médiatiques, il ne lui restera que sa foi la aussi contrôle par l’occident qui nous fabriquent aussi nos bibles.
Compte-rendu DIASPORA IVOIRIENNE, Washington,DC.

Inhofe Demands Answers on Cote d’Ivoirewww.youtube.com
During the first panel of a Senate Foreign Relations Committee hearing on Cote d’Ivoire, Senator Inhofe presses members of the Obama Administration for answe…



Simulacre d’investiture de monsieur La Mort: Deux accidents, des morts.
Deux accidents de la circulation se sont produits ce vendredi matin sur l’autoroute du nord. Le premier a eu lieu à 1km de Sikensi tandis que le second se produisait à 53 km de Toumodi. Bilan : deux morts, plusieurs blessés.
Un pickup des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) en patrouille sur l’autoroute du nord a fait une sortie de route occasionnant, le décès de deux éléments et plusieurs blessés dans un état critique. Un excès de vitesse serait à l’origine de ce drame, selon des témoignages recueillis sur place.
D’autres personnes qui auraient assisté à l’accident, reprochent au chauffeur sa conduite approximative. «On avait l’impression que la voiture balançait, quand elle nous a dépassé,» a indiqué un habitant de Sikensi qui a voulu garder l’anonymat. Le deuxième accident s’est produit à la fin de l’autoroute à environ 53 km de Toumodi. Il a été moins grave que le premier. Il y a eu plus de peur que de mal, puis qu’aucun des occupants du véhicule de marque Renault n’a été blessé quand bien même, il aurait fait des tonneaux avant de se retrouver dans un ravin.


Monsieur La mort et monsieur Tueur, qui commande qui?
Alassane Ouattara et Guillaume Soro ne regardent plus dans la même direction. Puisque Paris a demandé que le premier limoge le second du poste de Premier ministre. Les autorités françaises estiment que le petit gros a les mains trempées de sang. Elles font allusion au génocide de l’Ouest. En effet, lorsque les rebelles ont pris pied dans cette partie de la Côte d’Ivoire, ils ont tué les populations Gueré, Beté. En clair, Sarkozy veut épargner son ami Ouattara pour faire porter le chapeau à Soro. Ce dernier n’est pas d’accord. Il soutient qu’il n’est pas le seul. Et qu’Alassane Ouattara n’est pas innocent. Il est partie prenante. Le petit gros n’entend pas bouger de son poste. D’ailleurs, il a informé ses combattants qui sont dans les rues et commissariats d’Abidjan. Selon les informations, il leur a demandé de ne pas libérer tous les secteurs qu’ils occupent. C’est une manière pour lui de mettre la pression sur le sous préfet de la France en Côte d’Ivoire. La guerre entre Soro et Ouattara est déclarée. Qui sera le vainqueur. L’avenir le dira.

A ASSIA GEORGES, ANCIEN ADJOINT AU MAIRE DE YAMOUSSOUKRO EGORGE JEUDI 19/05 DEVANT SA FAMILLE PAR LES FRCI DE OUATTARA
• URGENT : LES VILLAGES SONT PILLES
AGES ZIKISSO (VILLAGES DE BELILIE, NASSALILIE, TAGROLILIE) PILLES ET INCENDIES JEUDI 19/05 PAR LES FRCI DE OUATTARA. LES VILLAGEOIS EN FUITE DANS LA FORÊT (20/05)





L’heure des règlements de comptes.
Ouattara appelle la CPI à ouvrir une information judiciaire sur les crimes commis depuis le 28 Novembre. Pourquoi s’arrêter seulement au 28 Novembre ? Les crimes contre l’humanité ont été commis depuis 2002 au moins et il faut remonter à cette date. Cà c’est un autre débat tout aussi important mais ce n’est pas l’objet de mon propos. Revenons à la question de fond, c’est-à-dire la saisine de la CPI par Ouattara.
A première vue, on penserait qu’il vise le Président Gbagbo. C’est vrai, mais il veut surtout se débarrasser de Soro. La CPI ne peut pas juger Gbagbo et fermer les yeux sur les crimes commis par les bandes armées qui ont mené une action militaire pour aider le coup d’état de Ouattara, or ces bandes armées ont un chef, Soro. Comme Ouattara est le lèche-bottes de l’occident, ils vont le protéger et il ne sera pas jugé ; celui qui portera la responsabilité des crimes de leur camp sera le petit gros Soro. Ouattara veut faire d’une pierre deux coups. Mais le petit gros voit le piège qui se referme petit à petit sur lui et il se prépare aussi à ramener la manivelle vers Ouattara. Les règlements de comptes sont imminents.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.