Publicités
Ces mercenaires qui sèment la terreur en Afrique de l’Ouest

Ces mercenaires qui sèment la terreur en Afrique de l’Ouest

Posted by Editor on May 14th, 2011 // No Comment
Ces mercenaires qui sèment la terreur en Afrique de l’Ouest
L’article ci-dessous, écrit par Michel Galy, décrit très bien avec force précisions les groupes qui sèment la terreur en Afrique de l’Ouest depuis le Libéria en 1989 jusqu’en Côte d’Ivoire aujourd’hui. Pour le recrutement et la direction des actions de ces groupes terroristes, un seul nom revient : Blaise Compaoré du Burkina Faso, l’assassin de Thomas Sankara. Mais ce que cet auteur français évite très soigneusement de faire, c’est de situer le rôle de la France dans l’utilisation des ce groupes terroristes dans les pays où ils ont semé, souvent impunément, les massacres et le génocide.


C’est bien Jacques Chirac qui a ordonné le positionnement des troupes françaises en Côte d’Ivoire en 2002, avec pour résultat la protection des rebelles composés des éléments de ces groupes terroristes, afin de diviser le pays en deux et contraindre pendant neuf ans le gouvernement légitime à négocier d’égal à égal avec de tels terroristes, y compris les imposer comme membres du gouvernement.
Le dernier des résultats malheureux de cette cohabitation empoisonnée en est cette crise électorale découlant d’une élection organisée de bout en bout par le premier ministre chef des rebelles Guillaume Soro ; crise qui a plongé le pays dans le chaos total, avec des dizaines de milliers voire des centaines de milliers de morts jusqu’à ce jour.
C’est tout aussi Nicolas Sarkozy qui a organisé le soutien aérien par des hélicoptères Puma et l’appui terrestre en chars et logistique en fin mars de ces groupes terroristes pour attaquer le pouvoir légitime sur tous les fronts, avec pour résultat les massacres qui se poursuivent jusqu’à ce jour sur toute l’étendue du territoire, y compris entre autres le génocide du peuple Guéré de Duékoué.
C’est l’armée française sur ordres de Nicolas Sarkozy qui a bombardé le bouclier humain maintenu autour de la résidence du Président Laurent Gbagbo, faisant des milliers de morts les premiers jours, avant d’aller kidnapper le Président et son entourage livrés par la hiérarchie des FDS.
Ces groupes terroristes n’ayant pas réussi à briser la défense de l’armée FDS après plusieurs jours de tentatives infructueuses d’attaques, ceci malgré le soutien de l’armée française et des troupes de l’ONU, Sarkozy était obligé d’agir à visage découvert en engageant directement l’armée française dans les combats.
Tout ceci pour compléter l’article ci-dessous en disant que Blaise Compaoré tout seul n’aurait jamais réussi à déstabiliser autant les pays de l’Afrique de l’Ouest s’il ne bénéficiait pas du soutien d’une puissance mondiale : la France.
C’est en réalité la France qui entretient ces groupes terroristes en Afrique de l’Ouest, qu’elle utilise pour déstabiliser les Etats.
Blaise Compaoré n’est qu’un pion qui exécute fidèlement les desseins de la France.

Ndzana Seme

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :