Publicités
Vols de véhicules – Guillaume Soro dans la logique du rebelle pilleur

Vols de véhicules – Guillaume Soro dans la logique du rebelle pilleur

LE TEMPS – Vendredi 13 Mai 2011 – 17:40
Vols de véhicules – Guillaume Soro dans la logique du rebelle pilleur


Guillaume Soro, le Premier ministre d’Alassane Ouattara, se moque bien des  Ivoiriens et des personnes dont ses hommes ont volé en toute quiétude les  véhicules. Dès le 28 mars 2011 où la France  et Alassane Ouattara ont lancé  l’offensive contre le régime démocratique de Laurent Gbagbo, la meute de  rebelles et autres mercenaires qu’ils ont baptisée « forces républicaines de  Côte d’Ivoire (Frci) » s’est donné à cœur joie le braquage et le vol pur des  véhicules des populations.



Quand certains se sont fait un point d’honneur à  passer au crible la capitale économique, à fouiller les domiciles et les  parkings et à remorquer les meilleurs véhicules trouvés, d’autres font le même  cycle, mais eux mettent la main sur tout véhicule appartement à l’Etat ou à une  société. Au Golf Hôtel, une cellule d’escrocs s’est établie. Qui réceptionne  tout véhicule, quitte à réclamer par la suite des sommes colossales en guise de  frais de remorquage au propriétaire accouru chercher son engin. 80 000 Fcfa,  300 000 Fcfa, etc.

Guillaume Soro, qui est ministre de la Défense et ne doit  donc pas ignorer tout sur les actes bien organisés de ses hommes sur le terrain  depuis plus d’un mois, les a laissé voler et emporter pour certains, les  véhicules des gens à Bouaké et même hors de la frontière ivoirienne. C’est bien  plus tard qu’il passe à la télé pour jouer la comédie, faisant croire qu’il est  préoccupé par cette situation et qu’il met en place une cellule pour récupérer  les véhicules volés. Et comme il fallait s’y attendre, les numéros de téléphone  communiqués à la télé ne sont pas accessibles. Le rebelle Guillaume Soro a  trompé, feinté une fois encore la population qui ne se rappelle pas toujours que  demeure dans sa logique de rebelle-pilleur. Récemment, voulant démentir les  exactions des rebelles à Issia et dans la région bété, il avait déclaré que ses  hommes ne faisaient rien de mal aux populations et qu’ils prenaient seulement  des véhicules de gens, faisaient leurs courses et rendaient ces véhicules.

Et il  expliquait cela avec une extrême banalité, comme si cela était normal de voler  le véhicule d’une personne, de le braquer, d’en faire ce qu’on veut et même de  le rendre quand on veut. Mais en vérité, pour  Guillaume Soro  qui depuis 2002,  est chef rebelle, cela est normal. Il a vécu de ces braquages et dans cette  pratique depuis tant d’années qu’il l’assimile aux normes de la société bienéduquée. Tout comme pour lui, ôter la vie est devenu une pratique insignifiante,  à la quelle il peut recourir pour régler le moindre problème, sans état d’âme.  Soro fait voler les véhicules d’innocentes personnes et joue la comédie à la  télé. Ainsi se comporte un rebelle-pilleur.


Suzanne Assalé

Source:
http://www.2ivoires.net/2iactu/vols-de-vehicules-guillaume-soro-dans-la-logique-du-rebelle-pilleur-artn12547-Politique


Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :