Des gaz de combat peuvent être testés lors de conflit par des armées sans scrupules,les sympthomes
des personnes présentées dans ce reportage sont très inquiétants: ils pourraient s’agir effectivement
de lésions cutanées provoquées par des gaz vésicants.Une enquête devrait être demandée,mais par qui …le gouvernement actuel ??,gouvernement bien trop occupé dans des affaires de légitimation de pouvoir…la Croix Rouge,L’ONU…,pauvre Côte d’Ivoire ton calvaire n’est pas terminé

Cellule44:Philippe Ehua

Voir ici gaz de combat vésicant

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.