les nouveaux policiers 
et gendarmes de CI

Il a été demandé aux présidents des tribunaux et autres magistrats de regagner leurs postes afin de reprendre le travail, par le gouvernement Ouattara. Cet appel à la reprise a rencontré une fin de non recevoir auprès des hommes de loi. La raison avancée par eux en est toute simple, l’insécurité.
C’est bien troublant cet amateurisme des nouvelles autorités de la Côte d’Ivoire. Voilà un régime qui parvient au pouvoir par la voie des armes en ayant libéré les prisonniers de toutes les villes. Et maintenant, les parvenus au pouvoir exigent des magistrats qui ont pour la plupart contribué à incarcérer autrefois les nouveaux hommes en armes (soldats frci) de reprendre le travail.
Malheureusement, ce sont ces mêmes ex taulards qui servent de policiers, gendarmes devant exercer sous l’autorité des magistrats dans les différentes localités. Les magistrats sont bien fondés à ne pas reprendre le service dans de telles conditions sécuritaires, surtout quand les nouvelles forces de sécurité sont leurs anciens condamnés.
Minga Wohi
Publicités

Une pensée sur “Côte d’IvoireI: Les magistrats refusent de reprendre le service.”

  1. c'est malheureux tout ça, ces magistrats ont tout à fait raison de ne pas répondre à cet appel de reprise de service. Que Dieu nous délivre!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.