Publicités
Crise post-électorale/ Mahan Gahé capturé et transféré au Golf, hier

Crise post-électorale/ Mahan Gahé capturé et transféré au Golf, hier


LE NOUVEAU REVEIL – vendredi 29 avril 2011 – 09:05

Gros poisson dans la nasse des Frci : Mahan Gahé, véritable faucon du régime de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, a été capturé et présenté, hier, au Golf. Selon les soldats qui ont conduit l’opération, le secrétaire général du syndicat Dignité fait partie des encadreurs et pourvoyeurs de fonds aux miliciens et mercenaires de l’ancien régime.
“Il a passé deux nuits avec nous avant qu’on ne l’amène ici, aujourd’hui. Il est organisateur des miliciens. Quand on l’a attrapé, il a dit qu’il ne savait pas où était Blé Goudé et les autres chefs de patriotes. Il nous a dit que c’est parce qu’il était menacé qu’il a joué son rôle dans la résistance”, expliquent les éléments des Frci. Toujours selon les mêmes sources, Mahan Gahé a cité des complices à la demande des Frci. Notamment Gnamien Messou, syndicaliste et ministre du Travail du gouvernement fantoche Aké N’gbo. “Quand on est parti chez Gnamien, il n’était pas là. Et puis, sa maison était vide. Il n’y avait personne ni rien”, poursuivent nos sources. Pris de panique et ayant manifestement perdu le nord, Mahan Gahé a cité Henri Niava que les Frci ont également pris à la Riviera. Interrogé, le concerné s’en défend. “Je collabore avec lui dans le cadre des activités de la centrale Dignité. J’étais chez lui pour préparer son discours du premier mai prochain. Il m’a fait croire que le Directeur du travail avait besoin de lui pour la fête du travail.

Quand les soldats sont arrivés à son domicile, Mahan Gahé m’a cité en même temps que Gnamien Messou et Maho Glofiéhi. Voilà comment je me suis retrouvé dans son arrestation”, plaide Henri Niava. Pour finir, le commissaire Koui les a entendus sur Pv.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :