Publicités
Crise Ivoirienne: Une mise au point de cameroonvoice

Crise Ivoirienne: Une mise au point de cameroonvoice

Depuis le début de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire et suite a notre position affichée d’une objectivité qui ne prend partie que pour la vérité et la justice, nous avons reçu de nombreuses invectives passionnées d’auditeurs et de lecteurs manifestement très en colère contre Cameroonvoice.

Depuis le début de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire et suite a notre position affichée d’une objectivité qui ne prend partie que pour la vérité et la justice, nous avons reçu de nombreuses invectives passionnées d’auditeurs et de lecteurs manifestement très en colère contre Cameroonvoice. Bien que nous soyions ouverts à toute critique constructive dans le but d’améliorer la qualité de nos services, nous sommes désormais la cible de menaces de mort. Ces invectives, que vous pourrez écouter et lire ci-dessous, sont le quotidien des journalistes et de tous ceux qui ont le courage de livrer une information objective et alternative à l’information généralement diffusée dans les « grands médias » et qui reflètent le point de vue de non-Africains sur les quesitions Africaines. Cameroonvoice se veut être le média Africain traitant de l’actualité Africaine et internationale du point de vue africain, trop souvent ignoré dans l’espace médiatique mondial.

Cameroonvoice, comme son nom l’indique, est la voix des Camerounais certes, mais surtout celle des Africains d’Afrique et du monde. Cameroonvoice est un média panafricain indépendant composé d’une équipe de jeunes Africains désireux de contribuer à l’affranchissement d’un continent sous l’emprise d’un esclavage qui n’a jamais cessé depuis 500 ans. Les insultes et les menaces de certains ne font que nous renforcer dans le combat pour la liberté d’expression en Afrique et celui de la dignité africaine en Afrique et partout dans le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :