A Calixthe Beyala :Reponse à votre Lettre "Dieu est aux commandes pendant que l’on ensanglante l’Afrique"

par Onna Gbagbo, mardi 26 avril 2011, 18:00

Ma soeur Calixthe

Je me permets de vous appeler ma soeur car , je suis camerounais comme vous, et comme vous je suis très impliqué dans la lutte contre le neocolonialisme occidental en Afrique… je viens de lire sur un mur votre lettre « Dieu est aux commandes pendant que l’on ensanglante l’Afrique » .Votre constat est vrai, les ivoiriens s’appuient extremement sur leur foi, mais je crois que vos conclusions ne refletent pas la rèalité sur le Terrain… Je crois que dans le cas de la cote d’ivoire nous pouvons dire comme Regis Debray « La religion n’est plus opium du peuple, mais la vitamine du faible. » J’ai eu à lire le temoignage très emouvant d’un jeune patriote qui a passé 2 semaines à la Residence du President Gbagbo, et qui apprit à manipuler son AK-44 pendant qu’il se rendait pour la première fois sur la ligne de front…Ce jeune Garçon (musulman) et son frère ètaient decidés à mourir pour leur pays et pour leur president par patriotisme, et leur seul conviction etait que le Dieu de justice qui a crée le ciel et la Terre leur aurait accordé la victoire…S’il est vrai qu’il avait peur pendant que les helicoptères de la LICORNE les « canardait » ( comme lui meme il dit) il est egalement à noter que dès que les coups de feu cessaient il se relevait, prenait les munitions et se mettait à courir en Criant « on ne mourra pas nous sommes les plus forts ». Ce jeune musulman raconte comment après chaque bombardement de la LICORNE les femmes entonnaient des cantiques chretiens , et comment ces cantiques leur redonnaient courage et ils se rendaient au Front revigourés..Ces jeunes gens avaient peur de mourir, mais dans ce cas, malgrè la superiorité technologique criarde de l’ennemi, leur foi les soutenait et ils combattait avec rage …Si nous avons perdu la bataille, ce n’est pas à cause de la foi, mais à cause de la superiorité technologique de l’ennemi..Grace à leurs satellites et drones, ils pouvaient surveiller tous les deplacements des troupes, et bombarder les depots de munitions à l’interieur de la residence et sur tous les fronts.Le President Gbagbo decida tout seul de se rendre, après avoir demandé à tous les jeunes patriotes de se mettre à l’abri en tenue civile afin d’eviter qu’ils ne moururent tous.

Non ma soeur, dans ce cas la religion n’est pas l’opium du peuple, car les Jeunes gens de Yopougon qui resistent en ce moment le font en chantant des Louanges et en etant convaincus que leur Dieu est plus fort que la Technologie de la LICORNE et de l’ONUCI reunies… La foi dans le cas ivoirien est un stimulant…Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre…Ouattara ne controlle absolument pas Abidjan, et la cote d’Ivoire…les patriotes restent plus que Mobilisés, et nous sommes convaincus qu’à la fin nous aurons la victoire…

Respectueusement… Un compatriote

Publicités