Cote Ivoire : Près de 4 000 volontaires pro Gbagbo seraient en formation pour la lutte armée

Source:http://www.afrik53.com
Alassane Ouattara donne une sorte d’ultimatum aux éléments armés hors « Fds-Frci » qui sévissent et s’étendent dans certaines communes de la capitale économique ivoirienne. Ces derniers doivent, selon LUI, dans la dynamique de sécurisation du pays, déposer les armes et ce au plus vite sous peine d’être désarmés par la force. C’est en somme ce qui ressort de la réunion du jour au golf hôtel.

Le président Ivoirien illégitime a reçu ce vendredi les généraux des Frci et ceux des fds ex proches de Laurent Gbagbo afin de résoudre le problème de l’insécurité qui mine son début de mandat et pénalise la normalisation du pays.

Alassane Ouattara a déclaré à la sortie de la réunion s’exprimant ainsi: « La guerre est finie en Côte d’Ivoire, les unités combattantes doivent entrer dans les casernes, la sécurité doit être assurée par la police et la gendarmerie », ajoutant: « Les milices proches de IB doivent désarmer, ceux qui refusent seront désarmés par la force ».

Les milices dont nous constatons un armement supérieur à celui des Frci, sévissent toujours et restent très actives, notamment à Yopougon. Les éléments dits « miliciens » ne sont pas en treillis mais dissimulés en tenue civile. Malgré l’appel de Laurent Gbagbo à l’arrêt des hostilités, ces derniers ne semblent pas prêts à jouer le jeu de l’acceptation de l’arrêt de la guerre en Côte d’Ivoire.

Nous apprenons par ailleurs que près de 4 000 volontaires pro Gbagbo seraient en formation pour la lutte armée et s’apprêteraient à rentrer en action. Nous y reviendrons ce samedi dans un article plus complet.

Amy, Koaci.com Abidjan

Publicités