Un tremblement de terre est imminent sur la ligne de faille de Cascadia, le long de la Côte nord-ouest des États-Unis, selon des scientifiques

Attention notre annonce prophétique se confirme encore aujourd’hui                               
(voir l’article du 21 avril ici)

* Le gouvernement américain ne pourra pas plaider les « hasards de la nature » puisque les scientifiques sonnent le « wake up call »!
Une menace de méga-tremblements de terre est annoncée par des scientifiques qui craignent que les villes visées soient dévastées le long de la côte nord-ouest de l’Amérique.
Ils prédisent que la ligne de faille de Cascadia, s’étendant sur 680 milles, est « prête » pour un séisme majeur. Une rupture de la ligne de faille, qui se trouve à seulement 50 milles au large des côtes, pourrait non seulement déclencher un tremblement de terre majeur, mais aussi un tsunami qui inonderait l’Oregon, Vancouver et les zones côtières de Seattle en 15 à 30 minutes.
Les scientifiques estiment qu’il existe une probabilité de 45% qu’un tremblement de terre de magnitude 8 et plus se produise au cours des 50 prochaines années, et 15% de probabilité pour un séisme de magnitude 9 ou plus.
La ligne de faille a été inactive pendant plus de 300 ans, période pendant laquelle la population le long de la côte du Pacifique de l’Amérique du Nord a augmentée de plus de 25 millions.
Les données géologiques le long de la faille datant de 10 000 ans montrent que le temps moyen pour un évènement de magnitude 8 ou plus est de 240 ans. Le dernier méga-tremblement de terre, estimé à une magnitude 9, a eu lieu il y a 311 années.
Les données sismiques de ces dernières décennies indiquent également que la situation est imminente. Selon Chris Goldfinger, professeur et directeur dans une université de l’Oregon, dit qu’il ne fait aucun doute qu’un tremblement de terre majeur est à nos portes.
Cascadia est la seule ligne de faille significative située dans le « Ring of Fire », qui encercle le bassin du Pacifique, qui n’a pas connu un séisme majeur au cours des 50 dernières années. Elle est parallèle à la côte, là où la plaque Juan de Fuca est contrainte sous la plaque nord-américaine. Le prochain évènement de Cascadia aurait une incidence sur l’Oregon, l’État de Washington et l’île de Vancouver. Elle serait également susceptible de provoquer un tsunami transocéanique qui pourrait frapper le Japon.
Les États sont maintenant dans la mise en place de programmes coûteux pour protéger les zones à risque contre les tremblements de terre et des tsunamis À VENIR.
La recherche a montré que les grattes-ciel construits à Seattle avant 1994 seraient susceptibles de s’effondrer au cours d’un méga-séisme. Les grandes villes comme Portland et Seattle seraient protégées contre les inondations, mais les collectivités des basses-terres seraient à risque.
Plus d’un millier d’écoles de l’Oregon ne sont pas prêtes à faire face à de tels évènements.
Malgré l’historique de la ligne de faille, les scientifiques sont toujours incapables de donner des prévisions précises du moment où un tremblement de terre va se produire. « Nous ne savons pas comment vous le dire: « Hé, la semaine prochaine, vous savez, sortez de la ville parce qu’il va y avoir un tremblement de terre », a déclaré Tom Jordan, directeur du Centre des tremblements de terre de Californie du Sud. Il a fait une analyse détaillée sur la probabilité d’un tremblement de terre le long de la faille de Cascadia, qui sera le sujet d’un documentaire du Discovery Channel.
Source:
http://www.theaustralian.com.au/news/health-science/us-northwest-coast-overdue-for-megathrust-earthquake-on-cascadia-fault-line/story-e6frg8y6-1226042712733

Publicités