Combats entre forces pro-Ouattara pour le contrôle du port de San Pedro

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Des combats à l’arme lourde ont opposé mercredi après-midi à San Pedro, la deuxième ville portuaire de Côte d’Ivoire, deux factions des forces républicaine de Côte d’Ivoire (FRCI) armée pro Ouattara, a appris APA de source proche des FRCI.

Joint au téléphone par APA, un journaliste ivoirien vivant à San Pedro, affirme avoir vu au moins 5 morts parmi durant les combats et plusieurs blessés transporté à l’Hôpital par la Croix rouge.

« C’est autour de 15h30mn que tout à commencé. Immédiatement commerces et transport ont quitté les rues. Les combattants n’ont pas affaire à la population. Depuis 14h00, certains combattants de Wattao avait demandé aux femmes du marché de rentré chez elles. »

« Ce sont des tirs à l’arme lourde et des fortes détonations que nous avons entendus pendant plus de 4h de combat. Les combats se sont poursuivis jusqu’à 20h30mn. Maintenant ce sont des tirs sporadiques que nous entendons dehors, ajoute la même source.

Le port de San Pedro depuis l’offensive généralisée lancé par les forces républicaines de côte d’ivoire (FRCI), est sous le contrôler des éléments de Wattao et de Djakys. Deux chefs de guerre rivales venues du Nord.

« Quand nous avons joint les chefs de guerre ils nous ont tous parlé du contrôle du port autonome de San Pedro par leur force. Des combattants racontent que le contrôle du port de San Pedro était attribué aux éléments de Djakys et non pas celle de Wattao qui devait contrôler le port d’Abidjan. »

Le port de San Pedro est le premier port d’exportation du Cacao dont la Côte d’Ivoire est le premier pays producteur.

Publicités