Les Ivoiriens sont « tous responsables » de la crise née de la présidentielle de novembre 2010, a déclaré le président du Conseil constitutionnel qui avait proclamé Laurent Gbagbo réélu, à l`issue
d`un entretien jeudi soir avec Alassane Ouattara.

« Nous sommes allés trop loin, les Ivoiriens », a déclaré devant la presse
Paul Yao N`Dré, interrogé sur sa part de responsabilité, après avoir été reçu durant environ trois quarts d`heure par                M. Ouattara à son QG du Golf hôtel d`Abidjan.« Nous sommes tous responsables de ce qui est arrivé: le président actuel, le président parti, Gbagbo, les citoyens, les médias qui ont enflammé, tout le monde est responsable, voilà », a-t-il dit, visiblement tendu.

« Il n`y a pas de responsabilité en tant qu`individu, ce ne sont pas les
individus qui importent, ce sont les institutions », a-t-il encore estimé.

Quel sens donner à toutes ses déclarations?

M. Paul Yao N’Dré est-il en train de nous dire que le conseil constitutionnel, dont il est le président, n’a pas dit le droit?

Attendons de voir la suite des évènements.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.