ALERTE! LE RÉGIME OUATTARA TRAVAILLE AU RETOUR DE LA PENSÉE UNIQUE !


Avec l’appui de la fameuse communauté internationale, nous sommes en train d’assister au retour de la pensée unique en Côte d’Ivoire.
Le nouveau régime anti-constitutionnel, installé de force par la France, est entrain de museler l’opposition.
A la télévision pro-ouattara (TCI), les proches de Gbagbo n’ont pas droit à la parole, ainsi que les autres partis d’opposition. Ce n’est que des louanges faites à Alassane Ouattara et à ses troupes rebelles. Il n’y aucune contradiction possible. Ouattra est le « saint » et Gbagbo est le « démon ». Tel es le message qui est véhiculé actuellement par cette télévision offerte au camp ouattara par l’UE.
La censure est constatée aussi au niveau de la presse écrite. Alors que les journaux proches du camp Ouattara apparaissent actuellement dans tous les différents kiosques à journaux, tous ceux qui ont épousé la cause du président Gbagbo et de son idéologie, sont absents des kiosques. Leurs sièges ont été saccagés et les journalistes menacés de mort, vivent en ce moment dans la clandestinité.

Pour réduire complètement l’opposition dans le silence, le régime de Ouattara a commencé à s’attaquer à tous les agoras et parlements, lieux d’expression populaire, de débats d’idée qu’affectionnent les jeunes patriotes.
Des engins de terrassement ont rasé mardi dans la commune du plateau, la « Sorbonne », le plus célèbre des forums tenus par les jeunes patriotes qui épousent l’idéologie socialiste du président ivoirien Laurent Gbagbo. La « sorbonne » est située en plein coeur du quartier du Plateau (administration et affaires), non loin du palais présidentiel.
L’Agence france presse, très proche du camp ouattara, qui rapporte ce fait a déjà trouvé une justification à la destruction de ces agoras et parlements. Pour elle ce sont des lieux où les « jeunes patriotes se livraient (…)à de violentes diatribes anti françaises ». 
Pour le camp Ouattara, ce lieu hébergeait les « miliciens de Gbagbo ». Ce qui est inexact.
La « sorbonne », c’est connu des abidjanais, est d’abord et avant un espace de rencontre pour tous les fonctionnaires et agents de l’Etat qui exercent au plateau. Entre midi et 14h, avant la reprise du travail, ils s’y retrouvent pour se restaurer et échanger sur les problèmes sociaux et l’actualité politique.
En détruisant ce symbole de la liberté de parole et de pensée, on assiste au retour de la pensée unique comme au temps du parti unique. 
La démocratie avec Alassane ouattara, a de beaux jours devant elle.


UN  ARTICLE DE: http://cotedivoire-lavraie.over-blog.fr/
Publicités