Nouvelles brut et brèves sur le terrain

alerte !alerte !! pour ceux qui ont la famille a yopougon kowaite, niangon, sud et nord, priez pour eux !!!des combats intense et des deplaces par centaines, les farci,licorne et lonuci donne d apres eux assaut final pour deloger les patriotes ou milices de gbagbo, l heur est grave a yopougon !!

Mère Patrie :
Plusieurs églises catholiques pillées par les rebelles de ouattara et des statuts de Marie détruites.
Plusieurs symboles de l’Eglise catholique sont présentemnt bafoués par les rebelles de Allassane Ouattara. Les faits les plus recents datent de 3jours(15 Avril.)


RD
18 avril 18:00
Ouattara enferme et tue les ivoiriens parce qu’il sait qu’il n’est pas ivoirien, parce qu’il sait qu’il n’a pas gagné les élections, que les ivoiriens ne veulent pas de lui. il est conscient de son incapacité à dialoguer lorsque le camp d’en face est libre. alors, il dicte. c’est donc bien un DICTATEUR


DD
L’armée française a toujours été lâche et propre à être collabo:n’oubliez en 1940 le ralliement de Petain à Hitler et au nazisme avec une pleine participation des autorités français eà l’épuration des minorités et du peuple juifs!Aujourd’hui l’armée française coloniale en Côte d’Ivoire fait ce quelle sait le mieux faire « collaborer » avec le faschisme et l’ethnicisme que ouattara est e train d’installer en Côted ‘Ivoire. L’armée française fait le travail des SS pendant la 2ème guerre mondiale repérage, fichage et arrestation des civiles et partiorets Ivoriens pour les livrer au boucher Ouattara et sa horde barbare et sauvage!


DD:Mossi Dramane
Attention ça chauffe 
Je vous annonce que IB vient de se procclamer nouveau président depuis Abobo sa base.Si vous êtes malins restez chez vous,ça va chauffer dans Abidjan cette nuit.Poy entre les mains du GPP,Abobo est mélangé entre les rebelles,vous comprenez pourquoi le mossi est coincé au golf hotelCa Chauffe




GADJI ASSASINE

Gadji Celi tué à la machette et découpé. Hanny Tcheley violée devant son fils de 6 ans et découpée à la machette. Leurs membres entièrement découpés comme des agoutis. Les 2 victimes ont été atrocement tuées à la résidence Paillet. Les rebelles ont tué 60 fidèles aujourd’hui dans une église de Yop où le pasteur serait pro-Gbagbo. Les rebelles sont à la recherche de tous les artistes ayant chanté pour Gbagbo pour les tuer. Ce sont des témoignages d’auditeurs sur RFI/Africa No1. Les riverains et habitants du quartier ont confirmé ces infos. Lucide, Enigma, IntelligentP, Kouassi Foly etc… Nous vous remercions pour votre nouvelle démocratie. Ainsi va la nouvelle Côte d’Ivoire, ou bien ?



 Esc Men
Le zozo IB a rencontré des chefs de terre Ebrié d’Abobo.Il demande eur douahou avant d’aller au palais cette semaine.affaire éza grave.Abidjan est devenu afghanistan,chacun se procclame chef oooh


A.N
Diversion dans le camp Ouattara:
selon la chaine poubelle TCI, et d’autres source concordante, le petit gros Soro ne ferait plus parti des ambitions de Dramane. il a rendu démission et serai en ce moment avec ses troupes à Bouaké. ce lui qui en ce moment occupe le terrain est IB, il multiplie les meetings et recrutements. affaire à suivre !!!


Cel A
Présidentielle: émeutes au Nigeria
AFP
18/04/2011 | Mise à jour : 11:38
Des émeutes ont éclaté dans le nord et le centre du Nigeria la nuit dernière en rapport avec l’élection présidentielle de samedi
Ces émeutes ont été déclenchées par des accusations de fraudes électorales dans des circonscriptions des Etats de Kaduna (centre-nord) et Sokoto (nord-ouest) et des bâtiments ont été brûlés dans les Etats de Bauchi et Gombe (centre-nord).
 A Kaduna, des maisons de responsables politiques ont été attaquées et on pouvait entendre des coups de feu, ont indiqué des habitants. « Les forces de l’ordre ont été déployées à Sokoto pour contenir des jeunes en colère qui font exploser des gros pétards dans les rues »,
 ……les résultats proches de 100% dans certains Etats du Sud en faveur de Goodluck Jonathan font douter de la crédibilité de l’élection.


Cel Al
mutinerie s’étend à une quatrième ville
Mis à jour le 18.04.11 à 11h59
Une nouvelle ville touchée. La mutinerie de militaires burkinabés s’est étendue à la ville de Kaya dans la nuit de dimanche à ce lundi, ont rapporté des témoins. Après les villes de Ouagadougou, Pô et Tenkodogo, des soldats et des gendarmes sont sortis dimanche soir dans les rues de Kaya, ville située à une centaine de kilomètres au nord-est de la capitale, et ont tiré en l’air dans les rues jusqu’à 6h locales ce lundi matin (8h, heure de Paris).


Les mutins ont aussi incendié le domicile du chef du corps du régiment de Commandement d’appui et de soutien et saccagé celui du commandant de la 1e région militaire, celle de Kaya, ont affirmé des habitants de la ville. C’est la première fois que des gendarmes participent à la mutinerie depuis le début du mouvement jeudi soir.


Avec AFP

Publicités