A Duékoué, des massacres embarrassants pour le nouveau pouvoir

http://www.kewego.com/swf/p3/epix.swf

Ajoutée le 18/04/2011 à 21h18
En Côte d’Ivoire, après Abidjan, c’est à Duékoué qu’ont eu lieu la majorité des combats pendant les semaines précédant la chute de Laurent Gbagbo. Dans cette ville de l’ouest du pays, les partisans l’ancien président ont subi des exactions et sont aujourd’hui réfugiés dans un camp protégé par l’ONU… Malgré la fin des combats, la plupart d’entre eux refusent toujours de rentrer dans leurs maisons. ATTENTION CLIENTS: CERTAINES IMAGES PEUVENT CHOQUER, NOUS LES AVONS LAISSEES TELLES QUELLES DANS LE MONTAGE A DES FINS INFORMATIVES, AFIN DE VOUS LAISSER TOUTE LIBERTE SUR LEUR UTILISATION.
Publicités