"LAURENT GBAGBO": UNE FIERTÉ ET UNE DIGNITÉ AFRICAINES

JEUDI 14 AVRIL 2011
« Laurent Gbagbo », leader politique hors du commun aura utilisé la lutte permanente comme moyen efficace d’action politique pendant près de trois décennies.
Ancien séminariste, cet historien chercheur aura consolidé davantage les valeurs de patience, détermination et de persévérance en politique: Un certain volontarisme doublé d’un courage sans précédent ont fait de lui l’un des politiciens les plus résolus de ces dernières décennies en Côte d’ivoire et en AFRIQUE.

Une cause noble qui sert celle du plus grand nombre, car selon son approche, la cause que nous servons est plus grande que nous, dira-t-on…quelques soient l’issue de l’impasse politique ivoirienne actuelle et les prétendues défections de certains de ses proches, il laissera à jamais une image bienfaitrice dans les arcanes de la politique ivoirienne et africaine!
Idéaliste de gauche, son combat politique pour une Afrique libre sur le plan politique et économique, s’est heurté farouchement aux griffes des gardes chiournes du néocolonialisme et de l’impérialisme occidental. Mais, l’on retiendra déjà que « Gbagbo », c’est le sens de la nation digne, de l’unité, du compromis politique face aujourd’hui à toute une communauté internationale en mal de coup d’état militaire néocolonialiste. Aujourd’hui, et plus que jamais, « Gbagbo » et le peuple ivoirien continuent de prendre le pouls de la rudesse d’un combat politique acharné, même dos au mur, contre les valets de la Françafrique, version sarkoziste!

Pour certains observateurs objectifs de la conflictualité sociopolitique ivoirienne, ce n’est que le début du commencement en Côte d’Ivoire, car la réconciliation tant prônée par « Alassane Ouattara » est déjà mise à mal par ses rebelles incontrôlables et sanguinaires, qui ne sont pas prêts à déposer les armes, mais continuent de commettre des crimes odieux aux relents d’épuration ethnique dans tous les quartiers d’Abidjan, leur fonds de commerce depuis septembre 2002!

A bon entendeur, salut!

Yves T Bouazo

Publicités