par Abel Naki, samedi 2 avril 2011, 13:20

L’entrée en scène de la population et des citoyens, voilà l’énigme de la sortie de crise. Gbagbo est à son poste,Simone aussi. Les coalitions armées déchantent. La résistance sans Mangou a besoin des masses de jeunes et de femmes. Comment faire ? Par internet ? Un Appel du FPI à la Résistance armée ? Du Cojep ? Des émigrés du CCNRD ?
Le problème est de sortir de terre et de gagner à coup sûr. C’est possible. Les figures héroïques de la CI ont pris le dessus sur les Groupes Dozo et cie. A présent, il faut que l’Appel à soutenir La CI en guerre vienne de quelque part… De l’étranger ou de l’intérieur, mais il faut aller vite… LG a tenu ses promesses et ses engagements. Et vous ?
On peut comprendre que les troupes aient été déstabilisées par la défection de Mangou, mais Gbagbo a donné l’exemple et tient. Alors ? Courage et Abnégation pour soulever les villes et les quartiers, là où vous vous trouvez. Si un Appel est lancé, Tout le Monde suivra. Mais il faut et il doit y avoir un Appel……Ok ? Et vite !
La Côte d’Ivoire vaincra. L’Eternel des Armées, Allah, veille sur votre pays…
Prof Malick Ndiaye
Président de la Coordination des Intellectuels d’Afrique et Diasporas.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.