L’entrée en scène de la population et des citoyens

par Abel Naki, samedi 2 avril 2011, 13:20

L’entrée en scène de la population et des citoyens, voilà l’énigme de la sortie de crise. Gbagbo est à son poste,Simone aussi. Les coalitions armées déchantent. La résistance sans Mangou a besoin des masses de jeunes et de femmes. Comment faire ? Par internet ? Un Appel du FPI à la Résistance armée ? Du Cojep ? Des émigrés du CCNRD ?
Le problème est de sortir de terre et de gagner à coup sûr. C’est possible. Les figures héroïques de la CI ont pris le dessus sur les Groupes Dozo et cie. A présent, il faut que l’Appel à soutenir La CI en guerre vienne de quelque part… De l’étranger ou de l’intérieur, mais il faut aller vite… LG a tenu ses promesses et ses engagements. Et vous ?
On peut comprendre que les troupes aient été déstabilisées par la défection de Mangou, mais Gbagbo a donné l’exemple et tient. Alors ? Courage et Abnégation pour soulever les villes et les quartiers, là où vous vous trouvez. Si un Appel est lancé, Tout le Monde suivra. Mais il faut et il doit y avoir un Appel……Ok ? Et vite !
La Côte d’Ivoire vaincra. L’Eternel des Armées, Allah, veille sur votre pays…
Prof Malick Ndiaye
Président de la Coordination des Intellectuels d’Afrique et Diasporas.

Publicités