Côte d’Ivoire: Qui a tué le Français Philippe Rémond ? Pourquoi ?

« YAMOUSSOUKRO –
Philippe Rémond, ressortissant français jugé proche du Président Laurent Gbagbo, a été retrouvé assassiné vendredi dans sa chambre d’hôtel à Yamoussoukro, tombé sous le contrôle des forces d’Alassane Ouattara mercredi.
Selon certaines indiscrétions, il aurait été assassiné jeudi. Professeur à l’Institut National Polytechnique-Félix Houphouèt Boigny (INP-HB) de la ville, il était connu pour ses prises de positions panafricanistes en général mais surtout pour son soutien au Président Laurent Gbagbo. Il avait d’ailleurs proposé son aide au gouvernement Ivoirien en vue de la mise sur pieds de l’éventuelle nouvelle monnaie ivoirienne » nous rapporte le site web DirectScoop.net
La vidéo ci-dessous, tirée de son intervention sur la Télévision Nationale Ivoirienne en 2004 suite à la brutale agression des soldats Français qui ont lâchement tué soixante quatre (64) Ivoiriens l’atteste.
Suite à l’annonce de ce crime, et bien que sachant que ce sont les rebelles armées aux ordres du chef de guerre Alassane Ouattara qui occupent et contrôlent en ce moment l’endroit où il a été « exécuté », les médias Français aux ordres de l’Elysée tentent de donner une autre couleur aux faits en tergiversant pour « peut être » tenter d’imputer ce crime au Président Ivoirien Laurent Gbagbo qui est en ce moment un véritable « punching ball » que la presse Française matraque à satiété l’accusant de tous les péchés du monde.

Mais avant que la presse Française ne puisse trouver une brèche pour asséner un nouveau coup dure au Président Gbagbo, cette vidéo, comme un vilain poil, tombe du ciel et se fixe dans la bonne soupe à la crème Fraiche de ceux-ci : Quel soulagement pour les Ivoiriens épris de vérité !!! Quel coup dure pour ces journalistes et Nicolas Sarkozy le Président du Fan Club du chef de guerre Ouattara !!!

A l’évidence, les hommes de Ouattara le poulain de Sarkozy viennent d’assassiner un ressortissant Français après l’avoir déjà ménacé pour ses prises de positions en faveur d’une Côte d’Ivoire souveraine selon la vision du Président Laurent Gbagbo.
Alors DILEMME !!! Comment faire avaler la pilule à l’opinion Française déjà alerté à grand renfort médiatique de ce fait macabre opéré dans le pays de Gbagbo ?
Pendant qu’ils cherchent quoi dire, cette vidéo est diffusée un peu partout sur le profil Twitterde plusieurs agences de Presse Françaises et sur facebook.
Alors la France de Sarkozy et les médias de L’Elysée vont devoir mentir prenant le risque de se couvrir du sombre voile de l’opprobre.
Sur la chaine d’Info LCI par exemple, il est CONFIRME QUE Mr Philippe Rémond est connu pour être UN FERVENT DÉFENSEUR DE GBAGBO. Bien. Mais pour ne pas accuser les rebelles de Ouattara, l’Elysée par voie de presse fait dire aux journalistes que, sa mort relève d’un CRIME CRAPULEUX. Aussi simple que cela…et on passe à autre chose ; fin de l’histoire.
Cette réaction inhabituel des autorités Française me fait cogiter profondément et m’emmène à me poser un tas de question :
– d’abord à qui profite le crime dans le contexte actuel en Côte d’Ivoire ? Evidemment pas au Président Gbagbo.
– a qui AURAIT profiter le crime si on n’avait pu l’imputer à Gbagbo ? Même pas à Alassane Ouattara de prime abord mais plutôt à Nicolas Sarkozy qui AURAIT trouver UN prétexte fantoche pour convaincre l’ONU à donner une mission avec une marche de manœuvre plus large aux soldats Français sur le terrain en Côte d’Ivoire pour ainsi lui permettre de mieux aider les rebelles de son ami Ouattara dans la guerre qu’il a imposer à ce pays.
Je suis maintenant convaincu que Philippe Rémond le Président des ressortissants européens pour la cote d’ivoire a été exécuté sur ordre de Paris pour un dessein bien précis : incriminer le Président Laurent Gbagbo puis le pousser à la sortie par un coup d’état militaire piloté par l’administration Française.
Cellule44
Voir également ici
Publicités