La bataille d’Abidjan a commençé avec Dogbo Blé et ses hommes seuls contre tous mais vaillants et dignes dans la difficulté


Quand vous lirez ces lignes, ils auront peut être déjà perdu beaucoup de frères d’armes ou bien auront perdu des positions stratégiques mais de ce que nous rapportent nos correspondants présents dans les quartiers de Cocody et du Plateau, les hommes du Général Dogbo Blé Bruno font honneur à la République libre et indivisible de Côte d’Ivoire. Oui il l’avait promis en disant que si la guerre doit avoir lieu alors qu’elle fasse rage. Seul et abandonné par  une bonne partie de ses pairs généraux apeurés , le général Dogbo Blé et ses hommes font face. Oui ils luttent en donnant le meilleur d’eux-mêmes dans la pénombre abidjanaise. Il faut que  tous les africains sachent que malgré une infériorité en armement les hommes de Dogbo Blé Bruno font face avec bravoure et honneur aux chars de l’ONUCI et de la licorne en cette terrible nuit du jeudi 31 mars au vendredi 1er Avril 2011. Les enfants de la patrie ivoire donne de leur sang en ce moment et en font certainement aussi beaucoup couler pour défendre la mère patrie face aux soldats  français de la licorne qui ont lâchement attendus la nuit pour faire déclencher les hostilités aux rebelles nigérians de Dramane Ouattara afin de profiter de la pénombre pour leur porter assistance. Si Abidjan est attaqué la nuit c’est parceque les français participent aux combats contre la garde républicaine. Après avoir bloqué les deux ponts qui mènent au plateau et  donc au palais présidentiel, l’ONUCI et la licorne font fasse aux hommes de Dogbo Blé Bruno depuis 8 heures. Malgré leur supériorité en hommes et en armement les forces onusiennes et françaises aidés par les rebelles d’Alassane Ouattara n’arrivent  pas à prendre le dessus rapidement. Même si la garde Républicaine perd des positions ce soir, que le monde entier sache qu’elle n’a pas failli car nous entendons  les bruits d’armes lourdes et des hélicoptères onusiens et français auxquels ils font fasse cette nuit.
HONNEUR ET GLOIRE A LA GARDE REPUBLICAINE IVOIRIENNE. HONNEUR ET GLOIRE AU GENERAL DOGBO BLE BRUNO d’avoir décidé de rester combattre aux côtés de la Côte d’Ivoire digne. Que l’Eternel des armées veille sur vous valeureux soldats de la dignité africaine. Vous faîtes de votre mieux. Que DIEU vous aide. Il ne sera pas dit que vous avez fui vos responsabilités historiques et surtout de lâches on ne vous traitera jamais car tout Abidjan entends en ce moment votre rage de vaincre malgré la supposée supériorité de l’adversaire. Si l’Eternel ne bâti celui qui bâti bâti en vain, votre combat ne sera pas vain car nous prions pour vous.
Gologuegnon Djikpa
Publicités